Lakers

Officiel : Troy Daniels signe aux Lakers pour un an au minimum vétéran, en attendant Kawhi on fait ce qu’on peut à L.A.

Troy Daniels

Si Kawhi ne vient pas, voilà le type qui complétera le Big Three.

Source image : YouTube

La première recrue des Lakers dans cette free agency s’appellera donc Troy Daniels. On pouvait peut-être s’attendre à mieux venant de la franchise que l’on entend dans pratiquement chaque rumeur de gros trade. Mais comme Kawhi a décidé de faire mariner un peu tout le monde, les Angelinos ne peuvent pas faire grand chose de fou en attendant.

Quand tu te mets en tête de faire signer Kawhi Leonard pour former le plus gros Big Three de la Ligue, forcément tu ne vas pas commencer à t’éparpiller dès le début de la free agency. Surtout quand le Kawhi en question a bien fait comprendre à tout le monde qu’il prendrait son temps pour annoncer sa décision. Alors pendant qu’ils attendent, accrochés aux lèvres et aux paluches du Klaw, ils ont bien dû se trouver une petite recrue sans avoir à trop toucher à leur compte en banque. Connaissant nos amis Lakers, ça aurait été étonnant qu’au bout de 24h de free agency, ils ne se soient pas mis un petit quelque chose sous la dent. Le petit quelque chose en question est finalement l’arrière des Suns Troy Daniels, signé pour un an au minimum vétéran de 2,1 millions de dollars. C’est de ce bon vieux Shams Charania (The Athletic) que vient l’info, qui précise qu’avec cette signature, les Lakers se dotent d’un excellent shooteur, le tout sans toucher à leur salary cap. Le bon plan non ? Actuellement, Rob Pelinka a dans la poche arrière de son jean 32 millions à lâcher pour faire venir Kawhi. S’il vient, il ne leur restera pas grand chose de côté. Les Lakers devront alors compléter l’effectif avec plusieurs joueurs à très faible salaire. C’est bien l’idée avec cette première recrue. Cette saison, l’arrière a tourné à Phoenix à 6,2 points, 1,4 rebond et 0,5 passe, à 41,1% au tir et plus de 38% du parking en un peu moins de 15 minutes de jeu… Pas mal, et surtout il coûte peanuts.

Alors que ça commence à chauffer sérieusement à l’Est avec des Kyrie et KD qui se tirent à Brooklyn ou un Kemba qui part pour Boston, l’idée des Lakers à l’heure actuelle est plutôt d’attendre que son monstre à trois têtes soit complété, et de l’entourer de bons petits shooteurs comme on les aime. Troy Daniels rentre totalement dans ce profil. Avec ce dernier, on a un bonhomme qui tourne à 40% à trois points sur ses 292 matchs en NBA, et qui est passé par les Rockets, les Wolves, les Hornets, les Grizzlies et enfin les Suns. Logiquement, son temps de jeu ne devrait pas être énorme dans le roster de Frank Vogel mais pour le moment, il faut bien rappeler que seuls deux joueurs sont sous contrat à L.A. en attendant la signature officielle de Davis : LeBron et Kuzma. Alors à l’instant T, le roster en question à disposition de Vogel reste bien flou. Et si Kawhi décide finalement de ne pas venir, on imagine déjà la tronche du front office des Lakers. Car vu comme ça part dans tous les sens, dans 24h il ne restera plus grand chose sur le marché…

On a dû attendre près de 24h pour voir les Lakers se bouger dans cette free agency, que ce fut long ! La faute à un Kawhi qui prend son temps pour annoncer s’il viendra ou pas, et un front office angelinos qui se retrouve bloqué avec ses billets. L’idée est de choper des bons shooteurs pour pas cher, et c’est réussi avec Troy Daniels. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top