Celtics

Les Celtics sauvent Tacko Fall : Boston signe le géant de Floride, maintenant il va falloir assurer

Tacko Fall

Cet été, vibrez au rythme de la Tacko Experience.

source image : Bleacher Report

Nous en parlions, c’était l’histoire triste de jeudi soir pour El Hadji Tacko Fall, qui a vu s’envoler ses rêves de NBA quand Mark Tatum s’est retiré en coulisses après le 60ème choix. Ainsi, la hype de ces derniers mois pour le géant galsen semblait vivre ses dernières heures. Mais c’était sans compter sur Danny Ainge et les Boston Celtics.

Il y a certaines opportunités à saisir dans la vie et Tacko Fall va devoir assurer puisqu’une belle occasion se présente à lui. En effet, d’après Jonathan Givony d’ESPN, l’intérieur sénégalais s’est vu offrir un contrat de type « exhibit 10 » par les Celtics. Mais qu’est-ce qui se cache encore derrière ce terme improbable ? En gros, c’est un contrat d’une année au salaire minimum, mais non garanti. Celui-ci peut se convertir en « two-way contract », mais seulement avant le début de la saison régulière, puis en un contrat standard NBA dans un monde parfait. Autrement dit, ce n’est pas la panacée pour le joueur mais c’est mieux que rien et c’est peut-être le début de quelque chose. Pour cela, il va falloir être convaincant durant l’été. La Summer League sera donc à suivre de très près pour la longue tige qui va devoir maltraiter les arceaux pour taper dans l’œil de son staff et augmenter ses chances d’intégrer un jour le roster des Celtics. On lui souhaite évidemment une ligue d’été solide pleine de jolies performances afin d’obtenir un two-way contract. Cependant, si Fall se foire dans les grandes largeurs ou n’impressionne pas les coachs de Boston, le guerrier galsen pourra alors se concentrer sur son rêve de devenir ingénieur pour Microsoft. Mais avant, c’est mieux d’oublier Port Aventura et Warcraft pour consacrer entièrement son corps aux parquets.

C’est étonnant mais Tacko Fall représente aujourd’hui une option du staff des Celtics pour combler le départ d’Aron Baynes vers Phoenix et celui probable d’Al Horford. Le voir être considéré comme un potentiel joueur de leur effectif à l’avenir fait plaisir tant le bonhomme a dû être dépité à l’issue de la Draft, même si on en est encore loin. Concrètement, Tacko va devoir se surpasser et masquer du mieux possible ses points faibles, à savoir la mobilité très réduite, la faiblesse au sol et les lancers-francs qui sont plus qu’affreux. Ça fait beaucoup de caractéristiques à effacer en un été mais il faut ce qu’il faut pour atteindre le niveau supérieur. D’autant plus que le géant formé à UCF va se retrouver opposé à des prospects qui auront bien la dalle. On peut notamment penser au Français Darel Poirier, qui va disputer la Summer League avec les San Antonio Spurs et qui sera motivé pour aller écraser les intérieurs un peu trop mous dans la peinture. C’est aussi le défaut principal d’El Hadji qui de base semble plus passionné par l’informatique que le basket. T’inquiète pas mon grand, si ça passe tu pourras aussi discuter ingénierie avec Brad Stevens et Jaylen Brown.

La Tacko Experience n’est donc pas terminée avec ce contrat au buzzer de Danny Ainge. On ne peut lui souhaiter que bonne chance dans sa ligue d’été avec les Celtics et puisse la force être avec lui car le bestiau va en avoir besoin.

Source : ESPN / Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top