Warriors

Embrouille entre Richard Jefferson et Kevin Durant : devinez qui a encore loupé une occasion de se taire

Richard Jefferson

Celui qui a gagné le titre en 2016 a également gagné cette battle médiatique.

Source Image : Foxsport

Petite opposition par médias interposés entre Richard Jefferson et Kevin Durant ces derniers jours. Le Snake est officiellement le Alpha Wann de la NBA, très fort dans sa discipline mais alors en battle, que des défaites.

Richard Jefferson vs Kevin Durant, cette opposition nous fait directement penser aux Finales à répétition entre les Cavaliers et les Warriors. D’ailleurs, c’est bien une déclaration de RJ sur ce sujet qui a mis le feu aux poudres. Le retraité a comparé la franchise de la baie d’Oakland en 2016 à un petit frère qui serait venu chercher son grand frère, en l’occurrence KD, pour se venger et a conclu en expliquant que ce n’était pas un comportement très street. La punchline est belle et Draymond Green qui a appelé l’ancien du Thunder juste après les Finales perdues contre les Cavs dans le parking de l’Oracle Arena a dû la sentir passer. Le numéro 35 ne s’est pas vraiment senti flatté d’être comparé au grand frère de sa franchise et a immédiatement rétorqué sur Instagram, remettant en cause la connaissance du monde de la rue par son adversaire. Certes c’est étonnant pour un Richard, mais ce n’est pas très intelligent de la part de Durant. En effet, Jefferson a répondu sans attendre que son père s’était fait assassiner et qu’il fallait donc qu’il range sa langue. Une fois n’est pas coutume, la langue du Snake était à nouveau un petit peu trop pendue et il doit maintenant s’en mordre les doigts. RJ était un joueur très investi dans la vie communautaire, il aidait notamment la soupe populaire et a déjà joué avec les enfants pauvres de New York. Ce dévouement a un passif et Durant l’a appris de plein fouet.

Encore un coup de génie du communiquant incroyable qu’est KD, après le faux comptes Twitter, sa nouvelle image de gros dur, maintenant une énorme bourde. Tiercé gagnant pour le MVP 2014. Pour en revenir à l’histoire du vétéran de Cleveland en 2016, ses parents étaient des missionnaires chrétiens et alors qu’il a grandi avec sa mère un bon moment sans contact avec son paternel, la relation entre les deux hommes a évolué et ils étaient devenus de plus en plus proches jusqu’à ce que Richard Jefferson Sr. se fasse tuer par balles à la sortie d’un magasin de Compton en 2018. Le genre de fait-divers affreux qui marque une vie et dont on n’aime pas parler mais voilà, la maladresse du MVP 2014 a forcé le champion 2016 à lui rappeler cet événement pour clore la battle sur une victoire par KO. Le ROY 2008 essaie encore mais il ne parvient pas à obtenir une victoire lors d’un clash médiatique, une grande gueule pour une répartie absolument immonde combinée à la maladresse de Gaston Lagaffe. Par contre côté terrain, l’ailier des Warriors a de bonnes chances de les amener à un Threepeat, avec peut-être un troisième titre de MVP des Finales consécutif alors en ce qui concerne la vengeance de la franchise, elle est réussie et le grand frère est extrêmement dominant.

Énième altercation et énième défaite médiatique concédée par Kevin Durant face à Richard Jefferson. L’un des meilleurs ailiers de l’histoire est décidément un des pires communicants également.

Source texte : Slamonline

3 Commentaires

3 Comments

  1. Nohan BRESSON

    8 avril 2019 à 18 h 17 min at 18 h 17 min

    Pas mal la comparaison acec Philly Phaal 😆

  2. Nohan BRESSON

    8 avril 2019 à 18 h 19 min at 18 h 19 min

    Pas mal la comparaison avec Philly Phaal 😆

  3. omixalk

    10 avril 2019 à 8 h 46 min at 8 h 46 min

    Moi je comprends que d’être Street ,ça ne veut rien dire ,et que durant en disant qu’il (Richard Jefferson),ne connaissait pas très bien les règles de la rue était plutôt malin,car dans la rue justement y’a pas de règles!

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top