Los Angeles Clippers

Officiel : les Clippers sont qualifiés pour les Playoffs, la meilleure équipe de Los Angeles peut triompher

patrick beverley lakers clippers
Source image : Clutch Fans

C’était une hérésie de l’affirmer en début de saison, c’est désormais une réalité acceptée par tous. Les Clippers, en tant que meilleure équipe de Los Angeles, se sont officiellement qualifiés pour les futurs Playoffs.

Oui, cela peut faire mal. Cela peut irriter la cavité qui se trouve en bas du dos, cela peut brûler au niveau de l’entre-jambes, cela peut faire heurter le crâne et provoquer des écoulements naseaux. Si vous êtes fan des Lakers et aviez parié votre baraque que la hiérarchie serait rétablie dans les rues de Los Angeles cette saison, il y a de quoi avoir la haine. Mais en même temps, en revoyant le déroulé de cette campagne 2018-19 et en réalisant le taf abattu par Doc Rivers et ses hommes, peut-être qu’une fois la douleur disparue il conviendra de se lever, retirer son chapeau et applaudir le voisin d’en face. C’est un semi-blasphème pour n’importe quel fan de longue-date des Lakers, mais il faudra l’accepter aujourd’hui : ce sont bien les Clippers qui vont représenter L.A. au délà du 10 avril. Et quel beau représentant avons-nous là, comme observé hier soir dans la dernière victoire des Californiens chez les Wolves. Le destin de Danilo Gallinari et compagnie ne dépendait pas entièrement des affaires locales. Il fallait que tout le monde y mette du sien au fil des semaines, notamment les Pels avec une saison cataclysmique, les Wolves en remodelage dès le début de saison, les Lakers dans la merde qu’on a observée par la suite, ou les Grizzlies déterminés à tourner une page. Oui, pour en arriver ainsi, pour pouvoir écrire cet article ce matin, il fallait que les astres soient alignés. Sauf qu’une fois la planète orange ayant fait son devoir, il fallait tout de même assurer derrière. Ce que les Clippers ont fait. Le ticket est validé, la célébration peut commencer.

Elle fût déjà intense, apparemment, dans le vestiaire des visiteurs cette nuit à Minneapolis. Conscients du chemin parcouru, des doigts pointés sur eux et de la hype blindée sur le grand-frère du coin, les potes de Patrick Beverley avaient de quoi sortir le champagne et ruiner les murs de leur petit bunker. On parle quand même d’une franchise qui, en l’espace d’un an et demi, a totalement explosé son modèle précédent avec Chris Paul, Blake Griffin, DeAndre Jordan et J.J Redick, pour aujourd’hui se retrouver avec du cap space, un groupe chouette à regarder, un coach déterminé et une bonne petite hype à l’approche de la free agency. Et un spot en Playoffs ! Que doit-on rajouter à la liste ? Peut-être un transfert de mi-saison avec ton meilleur scoreur et une icône serbe envoyés à Philadelphie ? Ou bien le retour de LeBron en face, censé ruiner les espoirs des Clippers ? Quel que soit le bâton calé dans les roues et quel que soit sa taille, la franchise bleue et blanche de Los Angeles a tenu droit et a respecté son identité comme son plan de jeu, pour arriver aujourd’hui au principal. Un ticket gratuit pour les phases finales, et la possibilité d’offrir une magnifique vitrine médiatique à n’importe quel joueur souhaitant rejoindre le projet cet été. Non, quel que soit le futur adversaire des Clippers au 1er tour des Playoffs, il n’y aura pas d’attente majeure. Il y aura de l’envie, comme d’habitude, à vouloir fermer des bouches et réaliser l’impossible, mais s’il y a élimination en moins de 7 matchs, ce sera déjà une victoire. Pourquoi ? Tout simplement car, compte tenu du script et de ce qui s’est passé à Los Angeles depuis 9 mois, en arriver là aujourd’hui était inimaginable.

Fans des Clippers, qui êtes restés à bord que le navire secouait dans la tempête, réjouissez-vous. C’est la teuf, c’est la joie, c’est l’odeur des Playoffs que vous sentez. Peu dire si c’est mérité, peu dire si cette équipe a été kiffante à regarder. On en redemande, surtout à partir du 11 avril.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top