Equipes

Les Nuggets ou le Thunder, qui finira deuxième à l’Ouest ? Focus sur l’une des grosses batailles de la fin de saison

Ça s’annonce tendu !

Source image : YouTube

Dans une conférence Ouest encore une fois très compétitive cette année, les équipes se battent chaque jour pour les Playoffs et pour obtenir la meilleure place possible au classement. Et l’un des gros duels à surveiller lors de la dernière ligne droite de la saison régulière, c’est celui entre Denver et Oklahoma City, respectivement deuxième et troisième au moment du All-Star break.

Si l’armada de Golden State devrait logiquement finir au sommet de la Conférence Ouest à la fin de la saison régulière, on a aujourd’hui un joli duel à distance entre les Nuggets et le Thunder, qui complètent le podium et qui se battent pour la place de dauphin. Pourtant, il y a encore quelques temps, le duel se situait plutôt entre Denver et les Warriors pour la pole position. En effet, quand on jette un œil au classement du 4 février dernier, les hommes de Mike Malone possédaient le même bilan que le double champion en titre avec 37 victoires pour 15 défaites. Mais depuis, les choses ont bien changé. Pendant que les Dubs continuaient de rouler sur la concurrence, les Nuggets ont connu un trou d’air avec trois défaites consécutives à l’extérieur, à cause notamment d’une défense en mode portes ouvertes et de l’absence de certains joueurs. Le spot numéro 1 s’est donc éloigné pour Denver, qui a vu dans le même temps Oklahoma City se rapprocher dangereusement. Le Thunder a effectivement profité de la galère des joueurs du Colorado pour recoller un peu. Portée notamment par un Paul George sur une autre planète et un Russell Westbrook qui enchaîne les triple-doubles d’une manière historique, l’équipe d’OKC est dans une forme olympique ces derniers temps avec 11 victoires en 13 rencontres. Grâce à cette très grosse série, le Thunder (37-20) ne possède plus que deux matchs de retard sur les Nuggets (39-18) au classement, contre quatre il y a une dizaine de jours.

Tout reste à faire donc entre ces deux équipes, qui ont exactement 25 matchs pour se départager. Si l’on se base sur la dynamique récente des deux équipes, on aurait tendance à mettre une pièce sur le Thunder mais on sait que dans une saison régulière de 82 matchs, il y a des hauts et des bas et la régularité n’est justement pas toujours là. OKC semble avoir trouvé la bonne formule sauf qu’il ne faut pas oublier que Westbrook et ses potes ont perdu cinq matchs en six rencontres il y a seulement un mois. Quant aux Nuggets, ils restent l’une des équipes les plus solides de la NBA sur le plan collectif et ce n’est pas ce passage un peu difficile qui va tout remettre en cause, surtout qu’ils ont répondu avec deux victoires depuis. Tout ça pour dire que la réalité d’aujourd’hui n’est pas forcément celle de demain. Ce n’est donc jamais facile de se projeter. Cependant, cela n’empêche pas de regarder le calendrier des deux franchises pour se faire une idée. Et là, on se rend compte qu’elles possèdent chacune un programme assez hardcore. D’après le site Tankathon, spécialisé dans tout ce qui est mock draft, loterie et tanking, Oklahoma City est l’équipe qui doit se coltiner le calendrier le plus difficile de toute la ligue en cette fin de saison, avec un pourcentage de victoire global de ses prochains adversaires qui s’élève à 57,2%. Le Thunder devra notamment affronter les Bucks, les Warriors, les Raptors à deux reprises, et plein d’autres équipes pas faciles à jouer. Les Nuggets ? Ils ont le quatrième calendrier le plus dur, avec 54,0%. Au menu pour Denver, on peut noter deux déplacements à Golden State et une double confrontation contre Indiana, ainsi qu’une flopée de matchs compliqués à négocier.

Source : Tankathon

Source : Tankathon

En plus de ça, le Thunder et les Nuggets vont s’affronter à deux reprises au cours des prochaines semaines. Le 26 février tout d’abord dans la Mile High City, puis le 29 mars à Oklahoma City. Il y a des chances que ces dates-là soient entourées en rouge sur le calendrier des deux équipes tant elles pourraient être déterminantes pour la suite. Parce qu’il ne faut pas oublier qu’OKC et Denver évoluent dans la même division, ce qui signifie quatre oppositions par an. Les Nuggets ont remporté les deux premières, et le Thunder va donc tenter d’égaliser. Pour rappel, en cas d’égalité à la fin de la saison, le critère qui départage en premier est le bilan sur les confrontations directes. La bande à Mike Malone part donc avec un vrai avantage sur ce point. Si OKC parvient à remporter les deux suivantes et que les deux franchises finissent avec un bilan identique, c’est alors le bilan au sein de la division qui prime. Pour l’instant, c’est Denver qui possède là aussi l’avantage avec sept victoires en huit matchs contre des équipes de la division Northwest, alors qu’Oklahoma City ne possède qu’un bilan de 5-4. Bref, ça s’annonce tendu. Finir deuxième au lieu de troisième est évidemment non négligeable en vue des Playoffs et d’une éventuelle demi-finale de Conférence Ouest entre les Nuggets et le Thunder. Chaque franchise souhaite avoir l’avantage du terrain et donc l’appui de son public en cas de manche décisive. On sait à quel point c’est difficile de jouer à Denver, une ville située à 1 600 mètres d’altitude, et on connaît aussi les fans très bruyants de la Chesapeake Arena.

Après la trêve du All-Star Weekend, on va vraiment attaquer les choses sérieuses et ce duel à distance entre Oklahoma City et Denver promet beaucoup. Chaque équipe voudra absolument assurer la deuxième place de la Conférence Ouest, mais il va falloir se battre pour cela. Let’s get ready to ruuuuuuuuuuuuumble !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top