Blazers

Officiel : Rodney Hood transféré à Portland, passer des Cavs aux Blazers faut mouiller la nuque

Rodney Hood
Source image : YouTube

Pourquoi attendre la trade deadline de ce jeudi quand tu peux officialiser un deal en plein weekend ? Cavs et Blazers se sont entendus sur un transfert autour de Rodney Hood, l’arrière va pouvoir changer de conférence et donc de sport.

Dans le genre merveilleuse nouvelle qui peut vous sauver la vie, on a envie de saluer Hood et son joli coup de chance. Rappelons les faits. L’an dernier, le joueur avait été transféré chez les Cavs pour aider LeBron et compagnie à aller le plus loin possible en Playoffs. Sous-utilisé, Rodney était frustré, mais un été en mode chantier à Cleveland ouvrait de nouvelles opportunités pour le joueur formé à Duke. Un gros tanking ? Un bon moyen de se mettre en avant. Un bon moyen, aussi, de permettre aux décisionnaires de l’Ohio de mettre en place un potentiel transfert. Retrouvant des moyennes correctes, à hauteur de 12 points et 36% de réussite à trois-points, Hood était un des clients les plus attendus sur cette deadline, car les Cavs savaient qu’ils pouvaient intéresser du monde avec leur jeune joueur. Forcément, pour pas cher (3,4 millions la saison), n’importe quelle équipe visant les Playoffs pouvait se récupérer Rodney en acceptant simplement de lâcher du pick en échange. Ce que les Blazers ont jugé faisable et utile pour eux, Neil Olshey et le management de l’Oregon serrant la main avec celui de Cleveland ce dimanche. Ainsi, ce sont plusieurs pièces qui ont été intégrées au transfert pour que tout le monde soit satisfait au final, et le deal final annoncé par Adrian Wojnarowski de chez ESPN est le suivant.

  • Portland : Rodney Hood
  • Cleveland Nik Stauskas, Wade Baldwin IV, un 2nd tour de Draft 2021, un 2nd tour de Draft 2023

Logique ? Pour tout le monde. Déjà côté Cavs, car en plein reconstruction Koby Altman et ses associés ont montré à plusieurs reprises qu’ils voulaient être flexibles à l’avenir. Le niveau financier sous la taxe est donc encore abaissé de quelques centaines de milliers de dollars, deux gentils tours de Draft seront utilisés par la suite, et si Stauskas ou Baldwin IV plaît à Cleveland, ils pourront tenter de les conserver cet été. Rien de bien compliqué, ni de différent de ce qui a été montré par Altman depuis quelques temps maintenant. Côté Blazers, ensuite, c’est évidemment un beau renfort qui est ajouté à l’effectif de Terry Stotts en vue des prochains Playoffs. Jake Layman et Nik Stauskas prenaient pas mal de temps de jeu sur les ailes quand Moe Harkless n’était pas là, mais aucun des deux n’a le bagage offensif d’un joueur comme Hood. C’est d’ailleurs assez simple, si Rodney débarque aujourd’hui à Portland et tourne sur ses moyennes habituelles, il sera le quatrième meilleur marqueur de l’équipe derrière Lillard, McCollum et Nurkic. Une addition intéressante donc, sachant qu’elle coûte peu cher, dure une demi-saison et pourrait être prolongée cet été si l’aventure se passe bien. Hood, qui avait bien démarré sa carrière à Utah, a pas mal bougé et voudra donc certainement se poser dans une équipe où il se sent stable et responsabilisé. Vus les besoins des Blazers sur les ailes, le fit pourrait être idéal assez rapidement.

La trade deadline aura lieu ce jeudi, mais les Blazers n’avaient pas le temps. Rodney Hood bouge à Portland, intégration à surveiller prochainement car l’impact du sniper pourrait être important en vue du mois de mai.

Source : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top