Nets

D’Angelo Russell veut son All-Star Game : encore un gros match, encore une victoire des Nets

d'angelo russell
Source image : NBA League Pass

Bien parti pour être All-Star cette année, D’Angelo Russell a encore envoyé du petit pâté dans la dernière victoire des Nets à domicile : ça sent le match des étoiles pour D-Loading dans moins d’un mois.

Il a eu de l’aide de beaucoup de monde, l’ami Russell, mais il a encore fait son travail pour permettre aux siens de terminer la soirée avec le sourire. Victorieux à Atlanta ce lundi lors du MLK Day, le Magic se rendait à New York avec l’espoir de valider un nouveau succès en déplacement. Evan Fournier parlait d’ailleurs de moment important dans la saison d’Orlando, car il était l’heure de vraiment tester la force de cette équipe. Voir si un push est possible en direction des Playoffs, voir si les hommes de Steve Clifford peuvent se concentrer sur une série de victoires et récupérer un peu de buzz. Malheureusement pour Vavane et ses potes, la fin de match se transformera en véritable désastre au Barclay’s Center, Orlando multipliant les bourdes alors qu’il fallait justement les réduire au maximum. Au centre de tout ça ? Le pauvre Nikola Vucevic, qui ne voulait pas mal agir mais se retrouvait criblé de majeurs et d’insultes envers sa génitrice. Il faut dire que les mains du géant peuvent parfois être soûlantes. Premier élément, un panier contre son camp qui va donner 5 points d’avance aux Nets à une cinquantaine de secondes de la fin du match. Le bad volume 1. Deuxième élément, un goaltending en allant tapoter le lay-up de Fournier, alors que la gonfle était encore au-dessus du cercle. Panier refusé, balle Brooklyn, et la fin des espoirs pour une équipe d’Orlando qui se voyait bien créer la surprise en terre hostile. Pas assez aidé collectivement, Vucevic et Jonathan Isaac vont finir probablement en larmes sous la douche.

Alors qu’en face ? Et bien chez D’Angelo Russell, on se frotte les mains bien comme il faut. Comment ne pas le comprendre, en même temps. Arrivé il y a un an et demi chez les Nets avec pour objectif individuel d’exploiter au maximum son talent, l’ancien des Lakers est en train de nous offrir une pure campagne, qui aide directement sa franchise à retrouver l’élite de la Conférence Est. La saison régulière s’arrêterait maintenant que Brooklyn serait en Playoffs, et c’est impossible de dire que ce n’est pas mérité. Même pour le potentiel All-Star Game, premier en carrière, de Russell. On peut ne pas apprécier le joueur, son style de jeu, mais comment affirmer qu’il n’a pas bûché pour en arriver là ? Paumé à Los Angeles, D’Angelo semble aujourd’hui au meilleur endroit au meilleur moment, puisque les Nets enchaînent les victoires intéressantes et en l’absence de Caris LeVert le shine le plus gros revient à Russell. Hier soir encore, pas de mode ice cold avec un gros shoot en fin de match, mais une partie globalement gérée (25 points, 7 rebonds et 10 passes) et un succès mené avec la voix comme les mains. S’il fait encore douter pas mal de monde, D-Lo coche les cases des grands meneurs une par une et il sera intéressant de voir s’il peut tenir ça tout au long de la saison. On le sait, souvent les plus jeunes aiment la lumière pour briller jusqu’à obtenir l’étoile du ASG, puis plouf. Il ne pourra y avoir de plouf cette année, car les Nets veulent les Playoffs et n’ont pas l’effectif pour survivre sans deux de ses meilleurs créateurs.

Orlando à perdu à Brooklyn, mais beaucoup de monde perd à Brooklyn cette saison. Le début de nouvelles choses, l’année des toutes premières, comme celle de D’Angelo Russell au All-Star Game. Faites pas vos crevards, vous savez pour qui voter au ASG.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top