Rockets

Carmelo Anthony aurait un listing de franchises intéressées pour le récupérer avant la deadline : KFC, Burger King, McDo, ça en fait déjà 3

Hawks Carmelo Anthony

Le futur maillot de Melo tiendra-t-il plus longtemps que celui-ci ?

Source image : Twitter @ATLHawks

Au milieu des performances monstrueuses de James Harden, des highlights de Giannis Antetokounmpo et du spectacle des Warriors, on en oublierait presque qu’en novembre dernier, une personnalité de la ligue a disparu des radars. En effet, Carmelo Anthony, mis à l’écart par les Rockets, n’a toujours pas retrouvé chaussure à son pied en NBA. Mais plus pour longtemps apparemment.

Bonne ou mauvaise nouvelle (prenez-le comme vous voulez), Melo ne serait pas loin de faire son retour sur les parquets NBA. Non désiré par son ancien coach Mike D’Antoni qui le considérait comme inapte à son système de jeu, l’ancienne star des Knicks avait dû foutre le camp après seulement dix petits matchs sous le maillot des Fusées. Du coup, avec son passage raté au Thunder la saison dernière, on était en droit de se demander si Melo, aussi talentueux qu’il soit, ne vivait pas ses derniers jours sous une tunique NBA après ce nouvel échec chez les Rockets. Son âge avancé, son hygiène de vie parfois douteuse et son style de jeu inadapté à la NBA moderne laissaient penser qu’il serait quasiment impossible de le revoir évoluer dans une équipe de nos jours. Et le pire, c’est qu’on commençait doucement à oublier son absence, comme si elle était insignifiante, comme si Melo ne représentait plus rien en NBA. En décembre dernier, les Sixers, les Lakers et les Hornets montraient certes un petit intérêt à l’idée de le récupérer, mais n’ont pas insisté plus que ça. Car il ne faut pas oublier que Melo est encore officiellement un joueur des Rockets, ce qui implique que les équipes souhaitant s’attacher ses services doivent proposer un échange. Or, envoyer des joueurs ou des tours de draft pour recruter un mec qui ne joue plus depuis deux mois et dont l’apport en NBA est de plus en plus minime, ce n’est pas forcément la bonne affaire. Néanmoins, Melo voit peut-être le bout du tunnel en ce mois de janvier, c’est en tout cas ce qu’affirme Sam Amick de The Athletic.

« Selon deux sources bien informées sur la situation de Carmelo Anthony, l’exilé dix fois All-Star qui reste toujours un joueur des Houston Rockets, dispose de nombreuses options et devrait en choisir une avant la trade deadline du 7 février. Il ne sait pas s’il sera échangé ou libéré puis signé dans la foulée, mais il y a de fortes chances qu’il joue de nouveau en NBA. »

Maintenant, impossible de savoir qui aura l’immense honneur d’accueillir ce bon vieux Melo dans son effectif. La destination dont tout le monde se doute serait Los Angeles pour rejoindre son poto LeBron James, histoire de ne pas gagner de titres ensemble chez les Lakers. En effet, le clan du King a toujours vu d’un bon oeil une possible arrivée de Carmelo Anthony chez les Purple & Gold. On doute que ça se fasse mais bon, comme disait si bien une des figures de notre patrimoine national Georges Brassens, les copains d’abord. Lorsqu’on sait quel poids peuvent avoir les paroles de LeBron, on se dit qu’il suffirait de pas grand chose pour voir Melo débarquer aux Lakers. En plus, honnêtement, un maillot des Lakers floqué Anthony, ce serait dingue non ? Sinon, impossible de connaître le nom des équipes intéressées par l’ailier et on se demande bien quelles sont leurs motivations. À l’heure actuelle inutile de se mentir, Carmelo Anthony semble être un joueur du passé, dépassé. Du coup, peu importe la franchise qui viendra toquer à sa porte, elle sera la bienvenue, et Melo devra sauter sur l’occasion. Il ne reste déjà plus beaucoup d’années NBA à vivre pour lui, donc s’il souhaite réellement continuer à jouer, il va falloir prendre ce qui vient, et profiter de l’instant présent. Fin de carrière bien triste de la part d’un aussi grand joueur qui aura marqué son époque. Mais que ses plus fidèles adorateurs se rassurent, la retraite, ce n’est pas encore d’actualité pour Melo.

Bonne nouvelle pour l’ancien des Nuggets qui devrait donc avoir l’occasion de se relancer une fois de plus en NBA. Malgré deux échecs consécutifs au Thunder puis aux Rockets, la cote de Carmelo Anthony n’est pas morte. En tout cas, peu importe où il ira, on sera pressé de le voir faire son retour à Houston pour envoyer des briques tout le match assassiner ceux qui n’ont pas cru en lui.

Source texte : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top