Raptors

Pascal Siakam crucifie les Suns au buzzer : et en plus il est clutch maintenant !

Pascal Siakam

Mais où s’arrêtera-t-il ?

Source image : YouTube

Opposé aux Suns cette nuit, les Raptors sont passés tout près d’une défaite bien moche. Mais heureusement pour eux, Pascal Siakam a enfilé le costume de héros !

Pascal Siakam continue de repousser ses limites. Auteur d’une saison pleine au sein d’une équipe des Raptors en plein boom, le joueur de troisième année est l’un des grands favoris pour décrocher le titre de Most Improved Player à la fin de l’année. Certains parlent même de All-Star Game pour récompenser sa formidable progression et la belle saison des Dinos. On ne va pas rentrer dans le débat maintenant mais ce qui est sûr, c’est que Siakam a ajouté une nouvelle ligne à son CV la nuit dernière face aux Suns. Dans un match plus serré que prévu, c’est lui qui a fait la diff’ dans les dernières secondes pour permettre aux Raptors d’éviter une grosse déconvenue face aux Phoenix Suns, l’une des pires équipes de la ligue même s’ils sont en progression ces derniers temps. Mais avant de revenir précisément sur cette action, retour rapide sur le déroulement de la rencontre. Après un premier quart-temps dominé par Toronto 32-20, Phoenix parvient progressivement à grignoter son retard et ainsi faire transpirer les fans canadiens, qui s’attendaient sans doute à une soirée plus tranquille, même en l’absence de Kawhi Leonard. Portés notamment par Devin Booker (auteur de 30 points et huit assists), Deandre Ayton (15 points, 17 rebonds) et Kelly Oubre Jr. en sortie de banc (18 points et 9 rebonds à 11/13 aux lancers francs, mais à 3/15 au tir), les Suns se battent comme des morts de faim et jouent avec beaucoup d’intensité, à tel point que Josh Jackson est renvoyé aux vestiaires dans le quatrième quart-temps. Le score est de 109-109 dans les ultimes instants, et tout peut se jouer sur cette dernière possession en faveur des Raptors.

C’est le moment choisi par Pascal Siakam pour enfiler le costume de héros. Il se retrouve en un-contre-un face à Mikal Bridges, il attend que le temps s’écoule, puis pénètre sur le côté gauche. Il dépasse le rookie puis rencontre Deandre Ayton dans la raquette. Malgré la présence du pivot des Suns, Siakam parvient à lâcher un lay-up contre la planche main gauche. Le ballon rebondit sur le plexi, avant de terminer sa trajectoire dans le panier, avec le buzzer qui retentit ! 111-109, victoire des Raptors, Phoenix est à terre, game over. Grâce à ce buzzer-beater, les Dinos remportent leur huitième succès en dix matchs, dont le huitième d’affilée à domicile. Mais surtout, cette action décisive montre l’évolution et la dimension qu’a pris Pascal Siakam cette saison. Sans Kawhi Leonard, on pensait que Kyle Lowry allait prendre les choses en main dans le money time. Le meneur de jeu est un vétéran, c’est l’un des leaders des Raptors et il possède donc la légitimité pour avoir la gonfle dans les dernières secondes. Visiblement, Siakam a gagné cette légitimité puisque Toronto a décidé de lui faire confiance. Et il a répondu présent, en patron. Auteur de 10 points au total (à 4/8 au tir), avec 12 rebonds et cinq passes décisives, le Camerounais n’a pas réalisé son match le plus impressionnant de la saison, mais il a prouvé qu’il avait les couilles pour faire la décision dans les moments clutch d’un match.

Décidément, c’est la saison de Pascal Siakam ! Bientôt, il va nous sortir son premier triple-double en carrière et il ne faudra pas être surpris. 

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top