Rockets

James Nunnally débarque chez les Rockets pour un contrat de dix jours : enfin un bras droit pour le barbu…non rien en fait

rockets houston

38 points, 5 rebonds et 7 assists : voici la belle ligne de stat de James Nunnally… en cumulé depuis le début de saison.

Source image : montage youtube

James Nunnally a signé un contrat de dix jours à Houston. Il y rejoint ses homonymes James Ennis III et James Harden, ce qui pousse désormais à 20% la part de l’effectif des Rockets portant le même prénom. Afin d’éviter toute confusion lorsque Mike D’Antoni crie le prénom d’un joueur pour demander un système, il a été décidé de confier tous les ballons à Harden en isolation.

A l’issue du match des Wolves contre les Lakers le 6 janvier dernier, on a appris que le coach Tom Thibodeau venait de vivre son dernier match sur le banc de Minnesota. Ce que ne vous savez peut-être pas, c’est que c’était également le cas de James Nunnally puisque l’ailier de 28 ans a été coupé par la franchise de Minneapolis dans la foulée. Il n’a toutefois pas tardé à trouver un nouveau point de chute et c’est à Houston qu’il a posé ses bagages pour au moins quelques jours. Son profil de joueur capable de tirer à 3 points et… de tirer à 3 points a certainement séduit le coach Mike D’Antoni. Le garçon compile cette saison 38 points, 5 rebonds et 7 assists de moyenne au total avec tout de même un joli 40 % de réussite derrière l’arc. Largement suffisant pour passer 25 minutes sur le terrain, soit le cinquième plus gros temps de jeu de son équipe, lors de sa première sous ses nouvelles couleurs qui a eu lieu face à Brooklyn il y a deux jours. Nunnally remplace numériquement Danuel House Jr. dans le roster des Rockets car ce dernier n’a pas réussi à se mettre d’accord sur les termes d’un contrat avec le management texan. Selon certaines sources pas du tout proches du dossier qui se sont confiées à France 3 Limousin, Daryl Morey aurait expliqué ne plus avoir assez de thunes pour signer le jeune ailier. La raison ? Un homme d’environ 33 ans et portant un maillot floqué du numéro 3 se serait barré avec la caisse via un passage secret situé dans les travées du Toyota Center. Une bien triste affaire que nous espérons voir élucidée au plus vite.

Vous vous appelez James ? Vous disposez d’un shoot fiable du parking ? Alors n’hésitez pas à envoyer votre candidature pour le poste 3 des Rockets ! Une occasion unique dans votre carrière de voir jouer d’aussi près le MVP en titre et accessoirement de rentrer des tirs quand il vous fait une passe.

Source : The Athletic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top