Knicks

Non, Enes Kanter n’est pas parano lorsqu’il décide de ne pas aller au match NBA à Londres

Enes Kanter

Pour des raisons politiques et de sécurité, Enes Kanter ne sera pas du voyage à Londres.

Source image : YouTube

Le 17 janvier prochain, les Knicks et les Wizards se donnent rendez-vous à Londres dans le cadre des NBA Global Games. Un match toujours très attendu pour les fans européens, mais qui se fera sans le Turc Enes Kanter pour différentes raisons : politique, sécurité… et danger.

Fervent opposant à la politique du président turc Recep Tayyip Erdogan et partisan du mouvement de Fethullah Gülen, le pivot de New York n’est pas très serein à l’idée de traverser l’Atlantique pour rejoindre la capitale britannique. Selon lui, comme il s’est récemment exprimé en long et en large sur le sujet, sortir des Etats-Unis pourrait potentiellement lui coûter la vie et il ne veut donc prendre aucun risque. Enes Kanter a ainsi annoncé qu’il allait faire l’impasse sur le déplacement des Knicks à Londres dans quelques jours. Après la victoire de New York face aux Los Angeles Lakers dans la nuit de vendredi à samedi, l’intérieur s’est exprimé devant les micros d’ESPN sur les raisons de son absence. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses mots font froid dans le dos.

« Malheureusement, je n’irai pas (à Londres) à cause de ce président turc complètement taré. Il y a moyen que je me fasse tuer là-bas. C’est pour cela que j’en ai parlé au front office des Knicks. Je n’irai pas. Je vais rester ici et m’entraîner. C’est vraiment triste que tout cela affecte ma carrière et mon basket, parce que je veux être sur le terrain pour aider mon équipe à gagner. Mais juste à cause d’un fou, d’un obsédé, d’un dictateur, je ne peux même y aller et faire mon job. Ils ont beaucoup d’espions là-bas. Je pourrais me faire tuer assez facilement. Ce serait une situation horrible. »

Sans vouloir entrer dans un débat politique qui n’a pas vraiment sa place ici, on ne peut qu’être désabusé devant une telle situation. Voir un joueur NBA flipper pour sa vie à tel point qu’il préfère rester aux Etats-Unis au lieu d’aller jouer un match à l’étranger est évidemment regrettable. D’ailleurs, pour des raisons de sécurité, Enes Kanter évite tout simplement de quitter le continent nord-américain depuis 2017 et l’épisode de Bucarest, où il était resté bloqué à l’aéroport après annulation de son passeport par le gouvernement turc. Ce dernier avait même émis un mandat d’arrêt à son encontre à l’époque pour ses liens présumés avec le mouvement Gülen, considéré comme une organisation terroriste par le régime de Recep Tayyip Erdogan. Il ne faut également pas oublier que le pivot des Knicks a déjà reçu des menaces de mort par le passé à cause de ses positions politiques. En effet, il a été menacé pour avoir critiqué à plusieurs reprises et sans langue de bois le président Erdogan ainsi que pour avoir exprimé son soutien envers l’opposant Fethullah Gülen, qui est aujourd’hui exilé aux Etats-Unis et qui est accusé par le gouvernement d’avoir organisé la tentative de coup d’Etat en juillet 2016. Si certains prendront ainsi Kanter pour un parano, on préférera dire que la prudence en excès n’est jamais de trop.

Officiellement, Enes Kanter ne participera pas à cette rencontre à cause d’un problème de visa, mais on connaît aujourd’hui la véritable raison de son absence. Bien malheureux comme situation. 

Source texte : ESPN

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top