Raptors

Preview Raptors – Sixers : c’est l’heure des examens blancs avant les Playoffs, mais les Raptors vont sécher

Raptors

Yes ! On est là !

Source image : beIN Sports

Tout le monde se réjouissait de voir un match entre les leaders de la Conférence Est, les Toronto Raptors, et ceux qui, un peu plus bas, squattent la troisième marche du podium, les Philadelphia Sixers. Problème, le Wells Fargo Center ne verra probablement qu’une version décimée du cinq majeur des Dinos à partir de 1 heure 30. 

Ah, que l’affiche était belle sur le papier… Les Canadiens, meilleure équipe de la Ligue sur ces premiers mois de compétition, qui reçoivent le jeune Big Three de Pennsylvanie. Un duel au sommet de l’est, des superstars, une match-up d’ailier all-star et un véritable enjeu, aussi bien comptable que symbolique : tout était prêt pour que l’on mette le réveil à 1 heure du mat’ pour préparer le café à l’avance et ne pas perdre une miette de ce choc. Se lever en pleine nuit pour voir également les Raptors déployer la meilleure attaque de la Ligue face à des Joel Embiid et autres Jimmy Butler qui figurent parmi les gros défenseurs de la Ligue. D’ailleurs en parlant de Bucket, qui ne voulait pas voir Jimmy se tirer la bourre et faire profiter de son trashtalking à un Kawhi Leonard toujours silencieux, mais pas le dernier pour casser des bouches froidement ? Surtout qu’une réaction était attendue côté Sixers, une confirmation pour les Raptors, après les deux victoires de Toronto dans leurs confrontations directes.

Mais finalement, Nick Nurse a décidé de sécher le gros choc de ce samedi, en modifiant une grande partie de son cinq majeur pour s’ajuster aux blessures et à la fatigue de chacun. Ainsi, le genou de Serge Ibaka et le pouce de Jonas Valanciunas ont déjà contraint le coach de Toronto à oublier le pivot espagnol et son back-up. Par conséquent, ami de la lenteur et des tensions en dessous de 0, voilà probablement le grand retour de Greg Monroe en tant que titulaire en NBA. Mais il n’y a pas que la raquette canadienne qui est touchée par cette petite malédiction : nouveau tir groupé avec la paire d’extérieurs Kyle Lowry et Danny Green, tous deux listé comme « questionable ». Vous trouvez que ça commence à faire beaucoup ? Alors ne regardez pas la suite, car l’information principale de la soirée est la mise au repos de Kawhi Leonard. Oui, une mise au repos appelée officiellement « gestion de la charge » : en même temps, quoi de plus fatiguant que 32 minutes de jeu, une perf’ de 37 points à 12 sur 16 au tir contre les Cavaliers et un duel épique face à LeBro… Ah bah non. Ok, nous n’aurons pas le test que nous attendions, mais il y en aura un autre tout aussi intéressant, celui d’un effectif que l’on a longtemps casé dans les discussions des rosters les plus profonds et d’un des meilleurs bancs de la Ligue, jeté dans le grand bain. Un joyeux bordel pour les titulaires des Raptors, une belle opportunité pour les Fred VanVleet, Delon Wright et autres OG. Anunoby…

On s’attendait à un immense choc sur le podium de la Conférence Est entre Raptors et Sixers, il ne sera peut-être pas à la hauteur de toutes nos espérances. Cela dit, il n’en reste pas moins intéressant, ne serait-ce que pour jauger un banc qui est souvent perçu comme l’un des plus étoffés de NBA. Pour Philly, une victoire en patron est attendue ce soir, à 1 heure 30, contre des leaders très affaiblis : une autre perf’ serait un mauvais signal après leur rebond contre les Knicks.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top