Hornets

Kemba Walker voulait réduire ses prétentions salariales en 2014 : logiquement MJ va lui proposer le SMIC cet été

Kemba Walker avec sa poupluche

Même sa poupluche est mieux payée que lui…

Source image : Poupluches

Vous êtes probablement au courant que Kemba Walker, favori pour être titulaire au All-Star Game, tournant à presque 28 points de moyenne, n’est payé que 12 millions cette année. Mais que tous les banquiers et les traders retiennent leurs orgasmes, cet été il aura la possibilité de prolonger au maximum. Franchement il ne devrait pas se gêner le gars. Faut pas tendre la carotte pour se la prendre non plus. 

Kemba Walker est en train de réaliser la meilleure saison de sa carrière, tout simplement (27,4 points et 6,4 assists, 38% de loin et troisième au plus/minus offensif). Quand il est sur le terrain, les filets tremblent beaucoup. Néanmoins malgré son statut de franchise player depuis plusieurs années et une paire de sélection au match des étoiles, le meneur a gardé une mentalité de joueur lambda. C’est Zach Lowe qui nous l’apprend dans un excellent papier pour ESPN. Ses quatre première saisons dans la Ligue ont été assez compliquées. Tout d’abord, de 2011 à 2013, les Charlotte Bobcats n’ont gagné que 28 matchs, un vrai plaisir pour les yeux. D’un point de vue personnel, Kemba joue en deçà des attentes. Ses pourcentages au shoot, et notamment à 3-points, sont très mauvais. A peine plus de 31% à l’époque. En 2014, il a donc l’occasion de prolonger aux désormais Hornets. Ces derniers proposent 10 millions par an sur 4 ans. Son agent lui, demande 12 millions. Kemba l’implore d’accepter l’offre initiale et menace d’appeler les dirigeants luimême.

« A l’époque, je pensais que le deal que je signais était génial comparé à la manière dont je jouais. Je shootais toujours à 30% des 3-points par exemple. Et je n’étais pas vraiment mentionné lorsqu’on parlait des meneurs de haut niveau. »

C’est bien la première fois qu’on entend un discours de la sorte. Nous ne serions nous même pas les derniers pour braquer la banque. D’autre l’ont fait et vivent très bien… comment va Chandler Parsons à ce propos ? Il est en tout cas rafraîchissant de constater qu’un tel état d’esprit existe. Bon, par contre, vu la saison qu’il en train de nous faire, 12 millions c’est quand même peu cher payé. Surtout que les problèmes de shoot ne l’affectent plus trop visiblement. Le mec jette des cailloux dans l’océan chaque soir, et colle des pointes sur la tête de n’importe quel défenseur confirmé. Du coup cet été, Kemba aura l’occasion de signer le maximum, surtout s’il finit dans une All-NBA Team, alors il ne devrait pas se gêner. Mais par contre, pas sûr que Michael Jordan soit très chaud pour ça. Le meneur aura 29 ans en mai prochain et son prime est peut-être derrière lui. Et puis on commence à la connaître le coup de « je fais ma meilleure saison en carrière et cet été je suis free agent comme de par hasard. »

Autre chose que l’on apprend dans l’article de Zach Lowe, c’est l’humilité de Kemba Walker. Apparemment, malgré ses performances en NBA, le gars ne se considère pas comme une star. Son influence sur son équipe et sur les rookies notamment est incroyable. Lorsque Michael Kidd-Gilchrist signe son extension en 2015, il remercie le meneur avant qui que ce soit. « C’est grâce à lui, il m’a inspiré. » On espère que l’inverse n’est pas vrai par contre. Parce que si le lutin commence à nous balancer des parpaings en plein match, il n’y aura pas besoin de parler allemand pour savoir d’où vient l’influence. Quoi qu’il en soit, il serait un leader d’exception d’après ses entraîneurs personnels et ses anciens coachs. Il faudra au moins ça pour choper le max, c’est sûr.

Déjà que le début de saison des Hornets est très bon, si en plus leur franchise player est payé 3 clopes, c’est que du bonheur. Michael Jordan va avoir du taff cet été. Entre la fin de contrat de Kemba et celle de Jeremy Lamb, il va falloir balancer la thune. On vous rappelle d’ailleurs la liste des joueurs mieux payés que le meneur cette saison à Charlotte juste pour rigoler un coup : Bismack Biyombo à 17 millions, MKG et Cody Zeller à 13, et Marvin Williams à 14. Tout va bien donc. 

Source texte : ESPN

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top