Warriors

Andre Iguodala envisage de raccrocher d’ici trois ans : faut dire qu’écraser tout le monde ça devient vite saoulant

andre iguodala

Même en Hoodie Iggy je gagne tout.

Source image : Benoit Carlier - Trashtalk

Il semble que le temps de la retraite approche pour Andre Iguodala. Le leader du banc des Warriors ne souhaiterait pas dépasser les trois saisons après celle-ci, que ce soit à Golden State ou ailleurs. Comme quoi, quand un jeu devient trop facile, c’est vite gonflant. 

Triple champion NBA dont une fois MVP des Finales, All-Star, champion du monde, champion olympique : c’est dire la grande carrière qu’a connue un joueur comme Andre Iguodala. Souvent sous-côté, il incarne le genre de joueur indispensable pour chaque coach : le soldat ultime, altruiste, bosseur, prêt à mettre son orgueil de côté pour l’équipe, défendant sur le meilleur adversaire chaque soir. Steve Kerr lui-même ne manque jamais une occasion de dire à quel point Iggy compte pour son équipe. Et alors que les années passent, le vétéran glisse lentement mais sûrement vers la fin de sa carrière NBA, qu’il imagine pour bientôt. Il s’est d’ailleurs confié pour NBC Sports Bay Area cette semaine.

« J’en aurais bientôt terminé. Je pourrais sans doute jouer à un niveau sérieux cinq années de plus mais je ne vais probablement pas faire plus de trois ans après celle-ci. Peut-être trois ans de plus. Mais si je ne suis plus ici, cela pèsera fortement sur ce que je ferais. J’ai potentiellement une dernière saison ici… si nous gagnons. C’est tout et je le sais. [Interrogé sur le fait qu’il est encore sous contrat pour la saison suivante, ndlr] Ça c’est si nous gagnons, sinon… »

On le sait, The Baby-Sitter (comme le surnomme Steve Kerr), est un habitué des petites phrases et des messages passés dans les médias. En 2017, il avait réussi à se montrer persuasif pour forcer les Warriors à le prolonger au prix fort. Sa stratégie de communication basée sur la victoire ou rien peut tout à fait être un bluff supplémentaire auprès de sa direction, néanmoins il faudra bien faire un effort sur la note s’il souhaite rester dans la Baie. Kevin Durant, Klay Thompson seront free-agents l’été prochain et Draymond Green à l’été 2020, de quoi mettre dans le rouge les finances déjà bien entamées des Dubs. A moins de prendre le minimum voire la mid-level exception actuellement en possession de DeMarcus Cousins, ce qui ne serait pas choquant pour un joueur qui aura dépassé les 36 balais au moment de signer son dernier contrat, on voit mal Bob Myers lui offrir un dernier gros chèque. Mais comme le dit le joueur lui-même, tout est question de perception, celle des autres sur son jeu notamment.

« La perception peut devenir une réalité pour les personnes en charge de l’effectif. Parfois la perception est leur réalité, quand bien même ils auraient tort. Ça peut foutre en l’air la perception qu’ils ont de vous en tant que joueur. Ils disent : ‘Oh il est fini !’ Et c’est vraiment dur. Bon, je ne suis pas trop inquiet de ce côté là. Mais d’un autre côté, je sais que ça existe. Pour le moment je sais que je suis encore plutôt bon. Je le crois sincèrement. Mais si les gens ne le croient pas, alors pas de soucis j’arrêterais. »

Andre Iguodala à la retraite à l’été 2022 ? La NBA est un business et Iggy nous a déjà surpris plus d’une fois. A l’heure actuelle, il en a encore sous le pied, on vous laisse savourer le petit reverse lay-up dont il nous a gratifié cette nuit

Source texte :  NBC Sports Bay Area

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top