Raptors

Preview Raptors – Warriors : rangez vos maillots de bain, nous ne sommes qu’en automne pour ce gros choc

kevin durant

Quoi, on est déjà en juin ?

Source image : nba league pass

Klay Thompson l’a annoncé : cette affiche entre Golden State Warriors et Toronto Raptors pourrait bien ressembler à ce que nous verrons en Finales NBA. Une raison de plus pour suivre le choc qui se tiendra cette nuit, à 2 heures, à la Scotiabank Arena.

Depuis cet été et l’arrivée de Kawhi Leonard au Canada, les parieurs guettent la cote d’une finale entre ces deux équipes. Et si les Raptors ont confirmé par leur début de saison qu’ils sont bel et bien de solides favoris dans la Conférence Est, les Warriors ont pris un départ plus mouvementés entre défaites et embrouille de vestiaire. Enfin on vous rassure, un « départ mouvementé » pour les champions, c’est un bilan de 15 victoires pour 7 défaites, une deuxième place de la Conférence Ouest et une série de trois victoires autoritaires contre Portland, Sacramento et Portland. En l’absence de Chef Stephen Curry et de son pote Draymond Green, The Snake doit porter son équipe comme un grand et il se débrouille pas trop mal ces derniers temps : 41,7 points, 9,3 rebonds, 7,7 assists et 2,3 blocks ! Et on ne vous parle pas des 52% au tir… Attention tout de même, la meilleure arme des Warriors pourrait se sentir un peu seule : un serpent aux allures de sulfateuse suffira-t-il contre une armée de Dinos ?

Car, cette nuit, il y aura du répondant, surtout en défense. Au niveau collectif déjà, avec l’armée de longs bras bien relous comme O.G. Anunoby ou Pascal Siakam, et les défenseurs spécialiste que sont Danny Green et, surtout, Kawhi Leonard qui forment une des meilleures défenses de la Ligue (septième au rating). Et pour ce qui est de la match-up que tout le monde attend de voir ce soir, Kevin Durant devra faire face à l’ancien des Spurs. Pour ceux qui ont pensé qu’on parlait de Danny Green : comment se passe la vie sur votre planète ? C’est bien de Kawhi et ses immenses paluches qu’il s’agit ici. D’autant plus qu’en plus de ses qualités avérées de défenseur, le franchise player canadien est lui aussi un énorme contributeur de la seconde attaque de NBA (deuxième au rating) : 24,3 points à 47% de réussite au tir. Duel collectif et match-up au sommet, vous faut-il une raison supplémentaire pour mettre un réveil à 2 heures cette nuit ? Le texto au patron pour rater le taff et on vous signe le mot d’excuse pré-rempli pour les cours de demain : vous n’avez aucune excuse !

Un doux parfum de Playoffs et, pourquoi pas, de Finales NBA plane cette nuit sur la Scotiabank Arena. Presque tout est au rendez-vous pour ce choc, et même les absences de Stephen Curry et Draymond Green ne font que renforcer la probabilité d’une grosse performance de Kevin Durant face à des Raptors qui veulent montrer que leur nouveau look leur permet de tester n’importe qui dans cette Ligue.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top