Knicks

Lance Thomas sera absent 4 semaines : aucun problème pour les Knicks, on fait confiance à Carm…

Carmelo Anthony

Ah merde, il est plus là ?

Source image : knowyourmeme.com

S’il n’a plus un énorme rôle chez des Knicks qui sont en train de tourner la page jour après jour, Lance Thomas reste un vétéran qui voulait aider les petiots de New York : l’ailier va devoir rester sur le côté jusqu’à Noël…

Quatre semaine, et en étant bien optimistes, c’est ce qui sera imposé à Thomas après avoir été opéré au genou gauche cette semaine. Gêné sur ses mouvements depuis quelques temps, l’intéressé balançait entre le fait de serrer les dents et forcer sur sa jambe, ou bien appuyer sur pause et passer sur le billard histoire de régler tout ça. La plus sage des décisions a été finalement prise, puisque le coup de bistouri est passé et Lance devrait revenir en pleine forme pour la nouvelle année civile. Maintenant on vous pose la question, pourquoi est-ce que Lance Thomas est important chez les Knicks ? Et bien pour plusieurs raisons. Des raisons qui dépassent largement ses 4 points et 2 rebonds de moyenne (O), à 34% au tir (M) dont 29% de loin (G). Lance est avant tout le joueur qui est présent à New York depuis plus longtemps que tout le monde, lui qui a posé ses valises dans la Grosse Pomme en 2015. C’est donc un vieux de la vieille, un mec sur qui on peut compter dans les vestiaires, car il vient de se taper trois saisons de merde entre Phil Jackson, Jeff Hornacek et James Dolan. Mais surtout, Lance est un pur bosseur, un mec qui s’est défoncé pour se faire une place en NBA et qui a mérité son salaire en défendant comme un chien sur chaque action. Attaquant doué, Thomas ne l’est pas, mais coéquipier rêvé sur qui s’appuyer, oui il l’est. Si certains aiment les comparaisons, on pourrait parler d’un Andre Roberson en moins athlétique, donc un défenseur robuste qui va apporter peu en attaque mais faire tout le sale boulot. Et en ce sens, son absence fera mal chez de jeunes Knicks qui sont déjà pas jojo à regarder ou à développer.

Maintenant, on sait aussi que ce genre de situation ouvre des opportunités intéressantes pour les copains du banc. D’abord titulaire, Thomas a été prié de rejoindre les remplaçants et ce sont donc 15 minutes qu’il faudra redistribuer entre plusieurs têtes. David Fizdale a été assez cash à ce sujet, le coach a indiqué que Kevin Knox et Mario Hezonja seraient les premiers à bénéficier du bonus sur les parquets. Le rookie revient à peine de blessure et possède un monde de potentiel dans ses mains, il serait donc intéressant de le relancer dans le grand bain en lui filant des responsabilités sur le terrain. Le Croate a lui continué son chemin habituel, enchaînant les soirées intéressantes avec les soirées déprimantes, alors que lui aussi a du potentiel dans les mimines. Mais ce qui pourrait être intéressant à observer dans ce mois à venir en absence de Lance Thomas, c’est la possibilité de voir Enes Kanter et Mitchell Robinson évoluer ensemble dans la raquette. D’abord titulaire, le Turc a dû laisser sa place au rookie et cela n’a pas plu à l’intéressé. Sauf qu’avec Thomas out, Kanter pourrait avoir une potentielle place dans le cinq majeur et ainsi créer des Twin Towers du pauvre à New York. Sachant qu’Enes pourrait être transféré avant l’arrivée du mois de février, il faudra surveiller son temps de jeu et sa cote sur le marché des joueurs. 

Lance Thomas sera absent, ça ne va pas révolutionner la saison des Knicks ou bouleverser leur attaque, ça va surtout ouvrir de vraies questions sur la distribution du temps de jeu : allez, chers ailiers, jetez-vous dessus.

Source : NY Post

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top