Conseils des experts

Preview TrashTalk Fantasy League – édition Thunder : révisez vos tables de 3 grâce à Russell Westbrook

Russell Westbrook

Un triple-double, deux triple-doubles, trois triple-doubles.

Source image : NBA League Pass

La TrashTalk Fantasy League redémarrera le 16 octobre prochain, ce qui veut dire qu’il faudra sélectionner les joueurs les plus bouillants chaque soir ! Mais sur qui foncer ? Et quel client impérativement éviter ? Zoom du jour sur le Thuder, et leurs meilleurs clients pour la terrible #TTFL.

T’es pas encore inscrit à la TTFL ?! Par ici !

Une machine à statistiques, un ancien franchise player et un éboueur de luxe, les profils sont différents mais dans les trois quoi le résultat est souvent le même : un joueur TTFL ravi d’avoir mis des billes sur un gars du Thunder… sauf en Playoffs.

# Russell Westbrook – Moyenne TTFL l’an dernier : 42,6 points

  • Obsédé par les triple-doubles, il peut dépasser la dizaine dans les trois catégories phares avant la mi-temps. Généralement, il ne nous déçoit jamais en noircissant la feuille pendant une quarantaine de minutes tous les soirs et sans jamais s’arrêter. En plus, c’est l’un des meilleurs provocateurs de lancers-francs, le genre de bonus qui fait la diff au réveil.
  • Parfois trop obsédé par les triple-doubles, il peut avoir tendance à forcer les passes ou les shoots… notamment du parking. Quand on commence à s’approcher des 30 tirs dans le match, il faut vraiment prier pour que ça tombe dedans. Sinon le malus peut faire mal à la tête.

# Paul George – Moyenne TTFL l’an dernier : 30,2 points

  • Considéré comme l’un des meilleurs two-way players de la Ligue, Paulo sait tout aussi bien faire grimper le scoring que dégoûter son adversaire direct du jour. Pour peu que le mode Playoffs-P soit activé, le parking se transforme alors en brasier géant et il ne reste plus qu’à ramasser les cendres en comptant ses points.
  • Qui dit défense dit aussi dépense d’énergie et fautes. En s’impliquant autant dans sa propre moitié de terrain, PG est nécessairement moins performant que s’il se concentrait sur l’attaque comme son pote de la mène. Pour autant, c’est une valeur sûre en TTFL… sauf quand Donovan Mitchell et ses copains sont dans le coin. Feu vert toute l’année mais à éviter contre le Jazz.

# Steven Adams – Moyenne TTFL l’an dernier : 27,4 points

  • Tellement costaud qu’il éloigne ses adversaires d’un simple mouvement de bras. Pour les plus téméraires, il utilise son arme secrète en les fouettant au visage avec sa belle chevelure et récupère ainsi deux grosses poignées de rebonds tous les soirs. En plus, c’est le partenaire préféré de Russell Westbrook pour se mettre en confiance en début de match avec des pick-and-rolls tous simples qu’il conclut avec des dunks. Des points gratuits en somme.
  • Le Néo-Z aime tellement son meneur qu’il a tendance à tout lui donner, même des rebonds tous faits, pour que le numéro 0 atteigne son triple-double quotidien. De plus, la connexion 1-5 est surtout utilisée dans les cinq premières minutes du premier quart-temps. Attention donc à l’ascenseur émotionnel quand vous aurez 17 points à la fin de la première période et que vous terminerez la soirée à 23.

# Client mystère – Dennis Schröder :

  • On va attendre de voir comment Billy Donovan l’utilise et quel temps de jeu lui sera alloué une fois que Russell Westbrook reviendra de blessure. Mais l’Allemand pourrait être utilisé en duo avec le Marsupilami sur certaines séquences pour dynamiser l’attaque et engranger les puntos. Lors d’un soir sans du numéro 0, il aura encore plus de responsabilités pour compenser l’apport habituel du MVP 2017.

Et si vous souhaitez des infos quotidiennes sur la TTFL ? Un compte Twitter à suivre, celui du Lab ! Vous y retrouverez tout ce qu’il faut savoir sur la TrashTalk Fantasy League, avec la touche de sympathie habituelle.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top