La NBA selon Twitter

Le mois de septembre 2018 vu par Twitter : Evan Fournier a retrouvé des cheveux

Evan Fournier Tweet

Franchement ça fait crédible.

Source : @EvanFourmizz

Être un joueur NBA, c’est d’abord savoir jouer un minimum au basket, mais c’est aussi être scruté par tous les fans sur ses moindres faits et gestes. Dans la Ligue actuelle, cela passe désormais par les réseaux sociaux, dont Twitter en grande partie.

Si certains adoptent une communication sobre et épurée, certains décident de s’en taper littéralement les bourses et affolent sans arrêt la twittosphère, pour notre plus grand bonheur. Retour sur les différents gazouillis qui auront marqué le mois de septembre.

# Quand Dirk Nowitzki joue avec deux des plus grands meneurs de l’histoire mais qu’aucun des deux n’est dans son prime.

# 5 ans plus tard, Dwyane Wade est toujours émerveillé.

# Boris Diaw a bien mérité sa retraite. Allez, saucisson et vin.

# Le président a inspiré l’ancienne génération et la nouvelle.

# Allez, café.

# Antoine Griezmann a eu droit à sa jaquette NBA 2K19 personnalisée.

# Jeu sur lequel Daniel Theis n’est pas content de sa tronche, et ça se comprend…

# Ah oui c’est vrai, on est champions du monde de football.

# Damian Lillard n’aime pas trop se faire remarquer et préfère rester discret. Qui a dit « on a vu ça aux derniers Playoffs » ?

# En même temps, du basket avec une « balle » carrée ?

# Stephen Curry était en visite à Paris.

# Ah si, en fait Damian Lillard est un peu tape à l’oeil, mais toujours pas en Playoffs.

# Petite séance de trashtalking entre Joe Ingles et Blake Griffin, victoire par KO du Jazz.

# Les cheveux d’Evan Fournier ont repoussé aussi. Et il glisse un petit tacle à LeBron James au passage.

# Alors que les Wolves ont dû essuyer la demande de trade de Jimmy Butler, Lauri Markkanen, qui a fait partie du trade précédent, place un petit troll discret mais efficace.

Une très belle édition pour ce mois de septembre, grâce à des joueurs très en verve sur les petits messages en moins de 280 caractères. De la diversité, du LOL, du trashtalking… Tout ce qu’on demande ! Allez, on vous laisse et on revient en octobre pour une nouvelle cuvée, on l’espère aussi sympa.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top