Heat

Dion Waiters va manquer le début de saison : les galères continuent pour l’arrière du Heat

Miami Heat Pat Riley Dion Waiters

Il faudra patienter avant de revoir Dion Waiters sur un parquet.

Source image : montage youtube

Pat Riley et Erik Spoelstra doivent être ravis. A moins d’une semaine du camp d’entraînement et moins d’un mois avant le début de la saison, on apprend que Dion Waiters ratera surement les deux évènements. Blessé et opéré à la cheville en janvier dernier, cette nouvelle peut inquiéter Miami. Il suffit de se rappeler des performances du bonhomme ces deux dernières saisons pour comprendre que cette absence est assez lourde. 

Dion Waiters a surpris tout son monde depuis son arrivée à Miami. Performant, régulier et clutch, il s’est imposé comme un vrai leader de la franchise. Et tout travail mérite salaire, Waiters obtient un petit pactole à l’été 2017 : 52 millions de dollars sur 4 ans. Mais malheureusement, il y a bien un point noir dans ce début d’histoire entre le Heat et le joueur : les blessures. Waiters n’a joué que 76 matchs en régulière sur 164 maximum, et n’a pas participé aux deux campagnes de Playoffs Pour un mec payé 12 millions la saison, ça devient vraiment problématique. On était donc resté sur une opération de la cheville, le 23 janvier dernier après seulement une trentaine de matchs joués par l’arrière. Nouveau départ cette année ? Raté. Dans un communiqué publié par la franchise, Pat Riley nous informe que Dion Waiters ne sera pas apte à jouer pour le début de saison, le 17 octobre prochain.

« Dion Waiters, qui se remet actuellement de son opération au pied, ne sera pas apte pour le training camp qui débute le 25 septembre, et ne devrait pas l’être pour le début de saison régulière le 17 octobre. »

« Dion ne retournera pas sur le terrain tant que l’équipe médicale et le staff ne le déclarera pas guéri, rééduqué et physiquement prêt pour reprendre toute activité liée au basket. »

Rien de très rassurant pour Waiters. Huit mois après son opération, le voir encore sur la touche peut inquiéter. Mais son absence prolongée va peut-être faire souffler Spœlstra sur ses rotations sur le poste 2 : outre Waiters, on retrouve Tyler Johnson (qui peut jouer meneur), Wayne Ellington, Rodney McGruder et un certain Dwyane Wade. Waiters pourrait-il perdre sa place petit à petit dans ce roster de Miami ? Pourrait-t-il devenir une monnaie d’échange intéressante, une possibilité qui a déjà été évoquée dans différentes rumeurs ? Dans le cas contraire, si l’arrière revient en pleine possession de ses moyens en continuant sur sa belle lancée, un beau casse-tête va se présenter pour Erik Spoelstra.

Inquiétude pour Waiters qui après huit mois n’est toujours pas sur ses pattes. Niveau profondeur d’effectif, il n’y aura pas vraiment de problèmes pour redistribuer ses minutes. Mais se passer d’un Waiters aussi performant que ces deux dernières années, voilà qui pourrait être préjudiciable dans cette Conférence Est plus ouverte que jamais. 

Source texte : Real GM

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top