Raptors

Attention à ne pas sous-estimer l’amour offert par Toronto : c’est pas Kawhi mais Danny Green qui le dit

kawhi-leonard-danny-green[1]

« Viens Kawhi, viens, tu vas voir on est bien à Toronto. »

Source : ClutchPoints

Décidément, l’affaire Kawhi Leonard anime l’intégralité de l’été. Entre les rumeurs qui l’envoient aux Clippers ou aux Lakers dans un an, ou celles faisant état de sa volonté de jouer le jeu à fond pour les Raptors, le taiseux tressé défraye la chronique. Et cette fois, c’est Danny Green, inclus à ses côtés dans le trade entre les Spurs et les Raptors, qui livre son sentiment sur la difficile décision que Kawhi prendra en juillet prochain.

Depuis son arrivée à Toronto, on a prêté tout et son contraire aux intentions du transfuge des Spurs. Partant dans un premier temps, puis prêt à donner une chance aux Raptors de lui prouver qu’ils étaient the place to be pour s’affirmer en tant que superstar et jouer les premiers rôles, l’été est très agité autour du double Défenseur de l’année, qui génère énormément d’attentes et du coup d’attention médiatique. Toujours est-il qu’à la fin de la saison, qu’elle soit couronnée ou non de succès, Kawhi Leonard aura un choix à faire. Rester à Toronto, une franchise stable, bien gérée, compétitive, capable de dominer la Conférence Est et du coup d’accéder aux Finales à court et sans doute à long terme, dans laquelle il est le franchise player attitré et qui lui versera le salaire allant avec. Ou alors partir dans l’énorme marché de L.A, rejoindre LeBron James aux Lakers pour former un duo monstrueux, peut être capable de renverser les Warriors, ou alors être l’icône du renouveau des Clippers et tenter de porter la franchise vers des sommets qu’elle n’a jamais connu. Chaque projet a ses qualités et ses défauts, mais pour Danny Green, son coéquipier aux Spurs puis aux Raptors puisqu’il était inclus dans le trade, ce ne sera pas aisé de quitter Toronto après y avoir jouer une année, ce qu’il explique dans son podcast « Inside the Green Room ».

« Je ne sais pas où en est Kawhi dans sa réflexion concernant son futur. Je ne peux rien dire, ni rien prédire. Ce que je sais, c’est que ce sera très dur pour lui de tourner le dos à la ville de Toronto après un an passé là-bas. Je vais à Toronto tous les étés depuis plus de 10 ans. C’est une superbe ville et les fans sont incroyables. Ces dernières semaines, ils m’ont déjà montré tellement d’amour… Donc ce sera difficile pour Kawhi de refuser ça. »

Les supporters de la franchise canadienne feront-ils pencher la balance en faveur d’une resignature de leur poulain ? C’est très plausible, le Air Canada Center est réputé pour sa superbe ambiance, tout comme les fans qui sont de vrais passionnés aux quatre coins de la ville. Bien évidemment, et Green le rappelle, personne n’est dans la tête de Kawhi, et il est tout à fait possible qu’il n’y ait pas véritablement de décision arrêtée, chaque élément de la saison à venir pouvant être déterminant du choix final de Kawow. Et à l’inverse, que sa décision soit déjà prise et qu’il n’en démorde pas quoiqu’il arrive. La presse ne peut que spéculer, surtout que l’animal est imprévisible, bien camouflé derrière son entourage qui joue un rôle important dans sa prise de décisions. Mais les faits sont là, Toronto est une cité que les joueurs de NBA glorifient en masse pour sa culture, sa richesse, ses influences multiples et sa fanbase délirante. Quand t’es la star des Raptors, t’es pas la star d’une ville, t’es la star de tout un pays. En tout cas, Danny Green a lui l’air ravi d’être à Toronto, de l’accueil qu’il y a reçu, et prospecte gentiment pour sa franchise, afin de poursuivre le taff de séduction.

Restera, restera pas ? C’est la grosse interrogation qui entourera Kawhi Leonard, et si pour le coup on ne donnait dans un premier temps pas cher de la peau des Raptors, le dossier de la franchise des Dinos commence à prendre de l’épaisseur, avec en l’occurrence Danny Green dans le rôle du coéquipier de longue date qui loue l’ambiance et les supporters de leur nouvelle franchise. C’est déjà ça de gagné.

Source : The Score

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top