Warriors

Les aventures de Klay Thompson en Chine : en tournée pour son équipementier, le sniper se lâche

china klay

China Klay is back !

Source image : Youtube

En NBA, il y a les posters, les buzzer-beaters, les Finales NBA et le Shaqtin’ A Fool… Chacun son petit kif mais pour les adeptes de l’émission du Shaq qui sont en manque de gags en tout genre, pas de panique, China Klay est là pour vous consoler. L’ami Thompson nous offre chaque année des séquences dignes de Mister Bean sur le continent asiatique.

Pour vous qui êtes en train de prendre le soleil à la piscine ou à la plage, sachez que vous avez loupé quelque chose… Comme chaque année, Klay Thompson s’est rendu en Chine pour réaliser sa tournée publicitaire pour Anta. Ce nom ne vous dit rien ? Disons que le sniper de Golden State est le seul à oser porter ces chaussures sur les parquets NBA. Peut-être doit on y voir un lien avec sa manie de porter le bouc en 2018. Toujours est-il que le triple champion NBA a profité de l’été 2017 pour signer une prolongation de 10 ans pour 80 millions de dollars avec l’équipementier rejoint en 2014. Un joli deal qui fait de lui l’un des dix joueurs les mieux payés par une marque. En contrepartie de ce chèque bien juteux, le Splash Brother doit se pointer dans l’Empire du Milieu avec le sourire pour promouvoir son sponsor une fois la saison NBA terminée. Jusque là rien de fou, sauf que c’est mal connaître AK37 et sa capacité à se transformer en bouffon de service lorsqu’il s’y met un peu. Impassible sur les parquets, le natif de L.A. n’est plus le même homme lorsque l’heure des vacances a sonné. On a pu le constater lors de la parade des Warriors pour fêter leur troisième titre en quatre ans où il était bien chaud, même si la vraie attraction de cette célébration se nommait Jordan Bell. Cet après-midi là n’était cependant qu’un échauffement pour l’expert en bombes du parking. C’est pour vous, c’est cadeau, voilà un petit récapitulatif des aventures de Klay Thompson en Chine.

Son périple au sein du Géant qui sommeille a commencé le 25 juin en arrivant du côté de la ville de Jinan. Celui que l’on surnomme désormais China Klay n’a pas traîné à s’illustrer et on a vite compris que le gaillard n’était pas venu en Asie pour trier les lentilles ! Le All-Star a débuté ses conneries lors d’un concert privé. Apparemment, le rap chinois semble lui plaire vu comment il s’enjaille sur la prestation d’un artiste locale. Nous connaissions ses talents de shooteur mais le copain Thompson nous avait caché qu’il avait un flow plus que respectable sur la piste, preuve à l’appui ici. Si le bro de Stephen Curry a bien kiffé sur le dance floor, il a dû se sentir un peu moins à l’aise lorsqu’il s’est pris une raclée par une fillette au pop-a-shot. Il faut avouer que ça fait bizarre de voir Klay en difficulté avec les filoches… Bon, jusque là, tout se passe dans la joie et la bonne humeur comme d’habitude avec Monsieur Thompson. Mais nous avons eu droit à un épisode bien moins drôle, deux jours plus tard. Lors d’un match tranquille entre quelques potes du Dub et des mecs du coin, un ancien All-Star du championnat chinois du nom de Lu Xiaming a découpé un collègue du ricain, ce qui a valu un début de bagarre calmée par l’intervention de la star californienne. Pas de panique, la fête va reprendre de plus belle le 28 juin puisque que KT a été l’objet de plusieurs enfants qui se sont fait une joie de le déguiser. Qu’est ce qu’il est beau gosse en princesse quand même… Et pour finir ce périple des plus amusants, notre copain s’est offert une petite partie de golf et d’après les images, ça ne semble pas être son passe temps favori. Voilà pour ce qui est de cette période estivale et vu qu’on est sympa, voici une compilation des meilleurs moments de China Klay l’an passé.

Après tout, est-ce que l’on doit être choqué par les péripéties de Klay Thompson ? Oh que non tant notre ami a déjà régalé l’été dernier. Pour ceux qui n’était pas là pour vivre ces moments magiques, sachez que le pépère était déjà en grande forme même si le concours de dunk n’est pas prévu pour maintenant. Allez, rendez vous l’année prochaine pour les nouvelles aventures de China Klay.

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top