News NBA

La fin d’une dictature : LeBron James quitte la Conférence Est, une nouvelle ère démarre en D2

LeBron James Cavs Warriors
Source image : @Steve Noah

Avec la signature de LeBron James chez les Lakers, c’est une nouvelle Conférence Est qui va ouvrir ses portes aujourd’hui : le dictateur le plus terrifiant de ces 8 dernières années a enfin décidé de déménager.

Enfin, enfin ! Enfin une bascule vers la Conférence Ouest, après l’avoir taclé de nombreuses années sur ce sujet sensible. Depuis fort longtemps, LeBron dominait l’Est mais était pas mal pointé du doigt pour cet exploit demi-mesuré. Il faut dire que pour de nombreux observateurs de la NBA, la conférence proche de l’océan atlantique avait des allures de petite soeur, en comparaison avec la jungle de l’Ouest. Moins de stars, moins de duos ou de trios dominants, les superpuissances de la West Coast étaient nettement au-dessus de celles de la East Coast, et le même refrain apparaissait en début de saison : hype autour de l’Est, retour à la réalité, mode rouleau-compresseur de LeBron à partir de mi-avril puis démolition en Finales NBA. Depuis 2011, personne n’avait réussi à se mettre sur la route du King, à l’Est. Huit saisons consécutives terminées dans l’ultime série, huit campagnes terminées de la même manière au mois de mai, et donc huit années durant lesquelles des équipes se sont tout simplement effondrées face au numéro 23. Les Pacers de Paul George, les Celtics de Brad Stevens, les Hawks de Paul Millsap, les Raptors de DeMar DeRozan, tout le monde prenait tarif et devait rendre ses armes devant la dictature du King. Sauf qu’aujourd’hui, maintenant qu’il est parti, un tout nouveau jour se lève à l’Est.

Et vu que la NBA n’a pas prévu de changer ses conférences avant un bon bout de temps, il y aura bien un champion à nommer dans quelques mois, à la fin des Playoffs dans chaque camp. Celtics, Sixers, Bucks, Raptors et même Pacers pour ne citer qu’eux, ce lundi 2 juillet est une victoire en apprenant le départ de LeBron. La mainmise du King était telle qu’on en venait à se marrer avant même que les joutes printanières ne prennent place. On observait la régulière des Cavs ou du Heat, on soupirait devant les grands débats autour d’un potentiel nouveau représentant en Finales NBA, et on susurrait « I told you so » une fois LeBron qualifié pour la dernière série. La saison prochaine, il y aura donc une toute nouvelle bataille à observer, avec de nouvelles têtes pour défendre l’Est. S’agira-t-il de Boston, grand favori avec un effectif ultra-doué et ayant de la marge ? Aurons-nous droit à Philadelphie, avec son duo de stars et une hype à faire suer bon nombre de fans ? Qu’en sera-t-il de Milwaukee ou de Toronto, des franchises laissées un cran en-dessous mais qui vont pourtant se défoncer afin de s’asseoir en premier sur le trône ? Le sentiment de délivrance est bien partagé un peu partout à l’Est, maintenant que LeBron est parti. Huit saisons de suite sans pouvoir créer de scénario alternatif, la dictature a pris fin suite au déménagement du roi.

Il y aura un nouveau champion de la Conférence Est, en mai 2019. Mais de qui s’agira-t-il…? Posez vos jetons, misez vos sous et surtout sortez le champagne : il y aura enfin un peu de suspens à l’Est lors des prochains Playoffs !

4 Commentaires

4 Comments

  1. Damon Fantasy

    2 juillet 2018 à 10 h 28 min at 10 h 28 min

    Boston champion à l’est en 2019 ! … servi sur un plateau … on dit « Merci LeBron ! » :-)

  2. fp

    2 juillet 2018 à 14 h 32 min at 14 h 32 min

    Bastien, mouille toi. Les lakers ça fait les Play offs l’année prochaine ou pas ?

  3. RIP

    2 juillet 2018 à 18 h 31 min at 18 h 31 min

    Chaud pour un apéro pronostic playoff 2019 :) ???

    • Buuliaa

      2 juillet 2018 à 22 h 39 min at 22 h 39 min

      30 previews en 30 jour, un mois délicieux

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top