Cavaliers

LeBron James rêve de jouer avec son fils en NBA : rendez-vous pour ses 15èmes Finales consécutives ?

LeBron et son fils

LeBron James et LeBron James Jr. sur le même parquet ? L’image serait folle.

Source image : Youtube

Quatre fois MVP, trois fois champion NBA et une place indiscutable dans la discussion autour du meilleur joueur de tout les temps. Qu’est ce que LeBron James pourrait vouloir de plus ? Et bien si l’on en croit le King, ce serait de fouler les parquets de la Grande Ligue en même temps que son fiston.

Ça y est, les Finales NBA viennent de se terminer, les Cavs se sont fait balayer, du coup il est temps de trouver un autre sujet de conversation. Et le monde de la grosse balle orange n’a pas traîné… Il ne parle que d’une seule chose, à savoir la future destination de LeBron James. Le Chosen One possède une player option qu’il peut lever pour aller tester le marché. Il fallait s’y attendre, les rumeurs fusent, les joueurs commencent à draguer le Roi et c’est largement compréhensible. Le mec vient de claquer l’une de ses plus belles saisons en termes de stats ponctuée par une campagne de Playoffs où il a tourné à 34 pions, 9,1 rebonds, 9 caviars, 1,3 interception et 1 block de moyenne par rencontre. On le sait, elle s’est achevée de la plus sale des manières mais ce qu’a montré BronBron sur la postseason 2018 laisse penser que la loi du King n’est pas prête de prendre fin.

Du haut des 33 ans, Monsieur James nous a même convaincu qu’il serait encore en pleine possession de ses moyens d’ici l’an 2076. On rigole, on rigole, mais cette forme physique pourrait lui permettre de rester dans la Grande Ligue jusqu’en 2024… Pourquoi cette année là précisément ? Parce que c’est à cette date que son fiston devrait être éligible pour rejoindre la NBA. Une arrivée que son paternel ne voudrait manquer sous aucun prétexte au point de vouloir évoluer avec son gamin. LBJ a même confié à Uninterrupted que jouer avec LeBron James Jr. serait le plus grand succès de sa carrière. Concernant le cas de papa, il semble tout à fait possible qu’il soit encore présent à 40 piges tant l’ami James est en total contrôle de son corps, épargné par les blessures depuis 2003 (l’année de sa Draft). Quant au gosse, il est encore beaucoup trop tôt pour dire s’il sera un jour au niveau de notre Ligue préféré. En attendant, toujours est il que le minot de 13 ans fait partie des meilleurs meneurs de sa génération et selon le padre, il aurait été déjà approché par des universités comme Duke. Mais bon, on ne se fait pas trop de souci pour lui, avec les conseils d’un gars présent dans la discussion au titre de GOAT, ça devrait aller.

« Vous m’avez demandé ce qui serait le plus gros accomplissement dans ma vie ? C’est d’être sur le même terrain que mon fils en NBA. Ça serait tout en haut de ma liste de joueur NBA.

Il faut avouer que ce serait vachement cool de voir LeBron et sa version plus petite fouler les parquets de la Grande Ligue en même temps. Après, il faut garder les pieds sur terre et attendre de voir le développement du gamin dans les années à venir. Il n’est jamais facile d’être le « fils de », d’autant plus lorsque le papa est un des plus grand basketteurs et sportifs de la planète.

Source texte : Slam Magazine / Uninterrupted

Les visiteurs ont tapé :

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top