Sixers

LeBron James fait monter la hype autour de Ben Simmons : sincérité, business, envie d’ailleurs ou les trois ?

ben simmons lebron james

LeBron ferait peut-être mieux de laisser son « young King » tranquille…

Source image : Youtube

Dans la nuit de jeudi à vendredi, un choc de la Conférence Est se tenait, entre Cavaliers et Sixers à la Quicken Loans Arena. La jeunesse d’Embiid et de ses guys l’a emporté sur l’équipe de Tyronn Lue, 108 à 97. LeBron James était forcément déçu à la fin du match, mais il profitait de l’occasion pour couronner d’avance celui qui est pour lui le prochain roi. Pensée intime et sincère, ou petit coup marketing pour faire buzzer autour de Ben Simmons ? Seul King le sait.

À la veille du match entre Cleveland et Philadelphie, l’urgence commençait à se faire sentir en Pennsylvanie. En plein dans la course aux Playoffs, les Sixers s’inclinaient contre deux concurrents directs, Miami et Washington. Il fallait réagir pour les hommes de Brett Brown, et c’est chose faite. 108 à 97, six joueurs à plus de dix points, la défense a fait le boulot en laissant les Cavaliers sous les 100 points. En même temps, il ne fallait pas s’étonner, étant donné que le GOAT n’était pas présent ce soir-là (LeBron James jouait, lui). BronBron était sans doute déçu après le match, alors que sa performance du soir à 30 points à 12 sur 24 aux tirs, 9 rebonds et 8 passes était plus qu’honorable. Ceci dit, la déception a vite laissé place aux félicitations (au léchage de bottes) du King, envers celui qu’il considère comme son successeur attitré, Ben Simmons. Il lui a rendu hommage sur Instagram.

« Je vous ai dit à tous il y a un moment que mon jeune Roi était le prochain dans la file ! Il devient meilleur chaque nuit ! Ce soir était un autre exemple de cela. C’était sympa d’observer et de jouer contre toi à nouveau et contre #TheProcess @joelembiid. Rappelle-toi, petit frère, établis-toi pour rien de moins que la GRANDEUR !!! @bensimmons »

Voilà, voilà, LeBron James vient encore une fois de faire monter la hype sur le point forward de 21 ans. Les spéculations vont bon train sur le pourquoi du comment de ce message. Les plus fous l’auront vu comme une réponse du King à l’invitation qu’il lui a été faite de rejoindre le Process. Cela ne semble pas être le cas, malgré tout. Parmi les plus bienveillants d’entre nous, certains auront vu une sincérité touchante de la part du King, qui commence déjà à céder peu à peu son héritage, et à adouber le prochain qui régnera sur la Ligue. Les plus sensés auront remarqué une chose : l’Australien et LBJ ont quelque chose en commun, qui s’appelle un agent. Rich Paul, confident de James depuis des années, a également pris sous son aile le kangourou Simmons. Le message de LeBron est donc sans doute plus dédié aux relations de business entre les trois hommes qu’au talent exceptionnel du candidat dans la course au ROY. Le fait de l’appeler « jeune King », c’est marketing, et pas forcément bon pour Ben. Cela pousse à la comparaison entre les deux, qui vont jouer dans des époques différentes. Certes, ils sont similaires en termes de jeu en début de carrière : bons passeurs, ils sont forts physiquement, leur shoot est moyen, leur défense également. Soit, leurs stats correspondent à peu près sur leur saison rookie : 16,6 points, 7,7 rebonds et 7,4 passes pour Simmons, contre 20,9 unités, 5,5 prises et 5,9 caviars pour LeBron. Cela n’empêche pas que les deux joueurs sont différents : Fresh Prince est plus grand (2m08) que King James (2m03), il est plus organisateur, meneur que BronBron à ses débuts, et les contextes sont différents, Embiid se trouvant à ses côtés. Chaque joueur, chaque situation est unique.

Que ce soit un éloge gracieux, un coup de com’ ou une opération business, ce que fait LeBron envers Simmons n’est pas forcément positif pour ce dernier. En le catégorisant comme futur King, il lui met la pression, et normalise le fait que l’Australien devrait être un des meilleurs joueurs de la planète d’ici peu. C’est dangereux, s’il n’est pas à la hauteur des attentes très élevés qui pèsent sur lui. Et ça banalise l’incroyable saison qu’il est en train de réaliser pour un rookie, en pensant qu’il va tourner à 25-9-9 toute sa carrière. Pas si bienveillant et admiratif que ça, BronBron ?

Source texte : Instagram / @kingjames

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top