News NBA

Axel Toupane rejoint le Zalgiris Kaunas : fini les escarres en NBA, vrai choix sportif pour le Français

Axel Toupane

Onzième français en Euroleague, record battu !

Source image : Twitter - @bczalgiris

C’est peut-être ce qui pouvait arriver de mieux à Axel Toupane. Recalé par les Pels il y a quelques jours, le Français se devait de rebondir et de préférence dans un club ou une franchise qui le désirait vraiment. C’est désormais chose faite puisque Axel s’est engagé hier avec le Zalgiris Kaunas et disputera donc l’Euroleague cette saison. Une très bonne nouvelle, parce que servir de porte serviette ça commençait à faire.

A Denver, Milwaukee ou New Orleans, Axel Toupane n’aura finalement jamais réussi à se faire sa place. Pas nécessairement car il n’en avait pas le talent, mais plutôt à cause d’un espèce de « bad place at the bad moment ». Le roster, le coach, beaucoup de critères rentrent en compte dans la carrière d’un joueur et pour l’instant, Axel n’a choppé que les boules noires de Motus. Jingle. Pas un drame néanmoins puisque l’ancien joueur de la SIG n’a que 25 ans et qu’il va donc pouvoir rebondir dès la saison prochaine dans un écrin aussi sérieux que lumineux : le Zalgiris Kaunas.

Axel Toupane rejoint le Zalgiris Kaunas en signant un contrat d’un an avec une seconde année en option. Bienvenue à Kaunas ety en Euroleague Axel !

Historique club lituanien, le Zalgiris Kaunas est prophète en son pays puisqu’il y a disputé toutes les finales de championnat depuis sa création. La LKL League c’est cool, mais c’est évidemment l’Euroleague qui servira de juge de paix pour mesurer le niveau de notre Axel national, lui qui n’a pu que ramasser les miettes ces dernières années en NBA. Quelques perfs en D-League avec Toronto par-ci par-là, une expérience réussie et positive pour lui, mais rien de bien solide malheureusement et c’est donc une très bonne nouvelle que de le voir débarquer à nouveau sur notre continent. L’ailier français a pu sonder son pote Léo Westermann (à Kaunas la saison passée) et pourra compter sur les bons conseils d’un certain Sarunas Jasikievicius, légende nationale et aujourd’hui coach du Zalgiris. Un contraste entre Saras et Alvin Gentry qui nous rappelle un 1 contre 1 entre Michael Jordan et Kyle Singler, tout bénef pour notre gamin qui ne pourra que progresser au contact de son nouveau coach. L’arrivée de Toupane en Euroleague fait en tout cas passer le contingent français à onze représentants, Jean-Michel Record Battu.

Une belle récompense pour le talent et la patience d’un joueur qui avait bien besoin de reconnaissance et qui aura surtout bien besoin de jouer. Retour en NBA ou pas dans le viseur, Axel a en tout cas beaucoup à prouver cette saison, histoire de montrer à deux ou trois coachs NBA qu’ils se sont trompés en l’oubliant au fond du banc ou même dans la cave de la salle. Allez !

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top