Cavaliers

Richard Jefferson comprend Kyrie Irving : entre pression et promesses, ça fait beaucoup depuis 2012

Kyrie Irving boite - League Pass
Source image : NBA League Pass

On peut dire ce qu’on veut sur Richard Jefferson, mais le vétéran est un joueur intelligent et qui comprend bien plus que le simple sport qu’il pratique : le dossier Kyrie Irving, par exemple, il le traite avec une grande précision.

C’est qu’on tombe souvent dans la réflexion du moment, celle qui est liée au now. En refusant instinctivement de faire l’effort, celui de regarder un paysage dans son ensemble, on en vient régulièrement à pointer un joueur pour ses choix, alors que ces athlètes sont aussi des hommes. Des personnes, avec des parcours différents, des histoires différentes, des influences différentes et des désirs différents. Comment Kyrie peut quitter un joueur comme LeBron ? En se verrouillant dans la vision présente et court-terme de l’aspect sportif, la question peut en effet se poser. Mais si on élargit un peu plus les jumelles et qu’on regarde l’affaire dans son ensemble, c’est une autre interrogation qui prend place. Comment ne pas comprendre le parcours de Kyrie et donc son choix ? Voilà ce que Richard Jefferson a tenu à exprimer dans le dernier épisode de son podcast Road Trippin, au cours duquel il a tenu à défendre son coéquipier. Enfin, coéquipier… pour le moment.

« Je pense que Kyrie est un garçon hyper intelligent. Très très malin, bien plus qu’on ne le pense. Il n’est pas assez reconnu pour cela, et je pense qu’en voyant la franchise dans son état actuel, en voyant David Griffin partir, en voyant le nombre de coachs… Je crois que Kyrie a vécu une période bien plus compliquée dans cette franchise que quiconque souhaite le croire.

Je ne sais pas s’il a demandé à être transféré, ça je ne sais pas. Mais je dirais qu’il a vécu une période plus difficile que les autres, si vous regardez depuis ses débuts, dans les hauts et les bas de sa franchise. Même si nous sommes bons et nous avons gagné un titre, et il a été All-Star plus d’une fois, il y a toujours eu cette sensation du genre, « bon, on va encore devoir attendre ici puis découvrir si LeBron revient. » Et ça, c’est dur pour n’importe qui.

C’est le 1er choix de Draft tout de suite après le départ de LeBron, ensuite il a trois coachs différents, ensuite LeBron revient, ensuite les rumeurs de transferts, maintenant on parle de LeBron qui pourrait partir… En fait, au bout d’un moment, tout le monde souhaite un peu de stabilité.”

Bingo. Si ce n’était qu’une décision liée au basket, cela se saurait. Certes, il y a un aspect de hiérarchie et de ce que Irving souhaite devenir sur les parquets, mais le choix du meneur dépasse largement une simple embrouille avec un LeBron ou une finale de perdue. On parle avant tout d’un garçon qui a vécu sous Dan Gilbert pendant 6 ans, le fait qu’il soit encore en vie est presque de l’ordre du miracle. Qui se souvient de Chris Grant, l’ancien GM, de la sélection d’Anthony Bennett, de Byron Scott en coach, puis Mike Brown, et les randoms qui étaient envoyés à ses côtés. Qui se souvient de la prolongation de contrat signée… quelques jours avant d’apprendre que LeBron débarquait. Attention, on ne va pas commencer à plaindre un joueur qui a explosé aussi grâce au retour du King, il disait lui-même qu’il serait reconnaissant pour toujours, mais son niveau d’adaptation a été énorme depuis son arrivée en NBA et peut-être est-il temps de faire les choses à sa façon. Avec le volant dans ses mains, comme un grand. Pas avec 4 coachs en 6 ans, pas avec un franchise player qui laisse le doute sur ses futures décisions, pas avec un proprio complètement torché et des GM qui claquent des genoux en y déposant leur CV.

Oui, le choix sportif de Kyrie Irving est bizarre si on reste la tête coincée sur le parquet. Non, il ne l’est pas si on regarde la carrière du bonhomme dans son ensemble. Et ça, Dan Gilbert vient de le comprendre.

Source : Road Trippin

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top