Pistons

Tobias Harris n’est pas rancunier envers Orlando : au moins lui, il est en Playoffs pour l’instant

Mercredi soir, lors du match entre les Pistons et le Magic, Tobias Harris retrouvait pour la première fois son ancienne équipe d’Orlando. Une soirée forcément particulière pour l’ailier, qui n’a pas affiché la moindre rancune envers son ancien employeur, prenant soin de sortir une belle prestation durant le match, histoire de leur donner quelques regrets…

Auteur d’une très belle première moitié de saison au Magic d’Orlando, Tobias Harris ne s’attendait pas forcément à être transféré le jour de la deadline aux Pistons, contre Ersan Ilyasova et Brandon Jennings. Cependant, au contraire de la majorité de ses collègues des parquets, notamment son coéquipier Marcus Morris, l’ailier a très vite relativisé et aujourd’hui, il ne garde absolument aucune rancune contre le front office du Magic, comme il l’a confié au Orlando Sentinel.

« Je ne suis pas rancunier contre Orlando pour le transfert. Si j’étais assis avec vous ici et que j’étais énervé à ce sujet, ça serait égoïste, non ? Ils m’ont transféré en veillant à me mettre dans une bonne équipe et sincèrement, je les remercie pour cela. J’ai adoré mon passage à Orlando, mais les affaires sont les affaires et je pense qu’être à Detroit est une bonne chose pour moi. »

Jusqu’ici, le transfert a été davantage bénéfique pour les Pistons que pour le Magic. Detroit a remporté 10 matchs sur 17 depuis l’arrivée de l’ailier, et est aujourd’hui 8ème de la Conférence Est, tandis qu’Orlando a subi 12 défaites sur 18 matchs, Ilyasova et Jennings n’apportant pas le rendement espéré pour le moment, tout en y ajoutant la blessure de Vucevic. Du coté de Tobias Harris, tout baigne puisqu’il a boosté ses stats, passant de 13.7 points avec le Magic à 16.7 points avec les Pistons. Mercredi soir, la différence d’impact entre les joueurs impliqués dans le transfert était criante. Jennings et Ilyasova ont été tous deux transparents tout le long du match, ne marquant respectivement que 6 et 8 points, tandis qu’Harris, avec 18 points et un tir au buzzer en fin de 3ème quart-temps, propulsait son équipe vers un 4ème succès de suite maîtrisé, et une victoire 118-102. Les Pistons sont désormais 1.5 victoire devant Chicago mais possèdent une fin de saison remplie de défis puisque ils recevront successivement Charlotte, Atlanta, OKC et Dallas lors de leurs 4 prochains matchs. Pas de quoi effrayer Harris, qui souhaite tout donner pour disputer les premiers Playoffs de sa carrière.

« Nous savons ce qui nous attend. Je suis sûr que nous pouvons maîtriser notre affaire et jouer, de la meilleure manière, chacun des matchs qui nous attend. Si nous jouons dur, le reste viendra de lui même et nous serons dans une bonne situation. »

Harris a très bien compris qu’en NBA, il n’y avait pas trop de place pour les sentiments. Transféré dans une bonne équipe de la Conférence Est, virtuellement qualifié pour la postseason, l’ailier n’a donc aucune raison d’en vouloir à son ancien employeur et savoure sa nouvelle situation, que lui envient sûrement certains joueurs d’Orlando…

Source : SLAM online – Associated Press

Source image : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top