Hawks

Interview souvenir avec Thabo Sefolosha : retrouvailles avec Hinrich, les Finales 2012 en apothéose

Les Hawks de Thabo Sefolosha se déplaçaient à Toronto pour le cinquième et dernier match de leur road-trip ce jeudi. Nous l’avons rencontré après la rencontre face aux Raptors (défaite 104-96).

TrashTalk : Un road-trip qui se termine par une défaite mais vous rentrez quand même à la maison avec trois victoires en cinq matchs, est-ce qu’on peut dire que c’est un bon bilan ?

Thabo Sefolosha : Sur l’ensemble c’est un plutôt bon bilan. À chaud comme ça, juste après le match on est un peu déçu de cette défaite. On pense que c’est un match qu’on aurait peut-être pu gagner. Mais sur l’ensemble, c’est clair que c’est un plutôt bon road-trip.

TT : Il vous reste 17 matchs avant la fin de la saison régulière, quel objectif vous êtes vous fixé ? Est-ce qu’il y a peut-être des équipes que vous souhaiteriez éviter au premier tour des Playoffs ?

TS : Je ne crois pas que l’on puisse trop penser au match-up, il y a encore beaucoup de choses qui peuvent changer. Le but pour nous c’est de gagner un maximum de matchs et de continuer à progresser. On prend un match après l’autre pour tenter d’arriver en forme pour les Playoffs.

TT : Kirk Hinrich vous a rejoint il y a quelques semaines, tu as personnellement déjà joué avec lui à Chicago, comment as-tu appris la nouvelle ? Est-ce que ce n’était pas un petit peu le choc pour lui ?

TS : Ça fait partie de la ligue. Ça me fait plaisir de le retrouver en tout cas, c’est quelqu’un que j’ai beaucoup apprécié à Chicago. C’était déjà à l’époque quelqu’un avec qui je pouvais beaucoup apprendre donc ça fait plaisir qu’il soit ici à Atlanta et toute l’équipe fait de son mieux pour pouvoir l’intégrer et le faire se sentir bien.

TT : Est-ce que tu peux nous dire un petit mot sur Kent Bazemore qui évolue un peu dans le même registre que toi et qui est en train de réaliser une bonne saison avec de plus en plus de temps de jeu ?

TS : C’est un très bon joueur. Il est très vif et fait beaucoup de bonnes choses. Il joue avec beaucoup de confiance et il fait du bien à l’équipe qui arrive bien à trouver des espaces et à mettre ses shoots avec lui. Donc c’est une très bonne saison pour lui.

TT : C’est ta dixième saison en NBA, quel est ton meilleur souvenir jusqu’ici ?

TS : Il y en a beaucoup mais je dirais quand même les Finales [en 2012 avec le Thunder, ndlr]. Malheureusement ça s’est terminé par quatre défaites de suite mais c’était une expérience incroyable et c’est quelque chose que je vais garder en mémoire.

TT : Vous êtes deux Suisses dans la Ligue avec Clint Capela, quels sont tes conseils pour que d’autres jeunes joueurs suisses viennent vous rejoindre ?

TS : Travailler dur. Il faut avoir un peu de talent à la base et après c’est beaucoup de travail.

TT : La Suisse va justement rencontrer la France à l’Euro de football cet été, est-ce que tu as d’ores et déjà un petit pronostic à nous donner ?

TS : C’est encore un petit peu tôt pour les pronostics, mais je vais dire 2-1 pour la France.

Premier joueur Suisse a avoir été drafté en NBA, Thabo Sefolosha a parcouru du chemin en 10 ans. Mais la trentaine à peine passée, il lui reste encore du temps pour aller chercher cette fameuse bague qu’il a effleuré en 2012 avec Oklahoma City.

Source image : Brett Davis – USA TODAY Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top