Pistons

Marcus Morris toujours aussi calé dans l’intelligence game : « mon trade à Detroit ? Une trahison »

Il existe certaines vérités en NBA. Par exemple celles qui disent que J.R. Smith est un Dieu ou que Byron Scott est une vraie pipe. Une autre de ces vérités nous confirme chaque jour que les frères Morris sont probablement nés avec les fils qui se touchent, comme en témoigne cette nouvelle déclaration du joueur des Pistons à propos de son départ de Phoenix cet été…

Été 2015, les Suns frappent un grand coup sur le marché des transferts mais surtout sur le marché de la psychiatrie. En échange d’un tour de Draft… 2020, Ryan McDonough envoie Reggie Bullock, Danny Granger et surtout Marcus Morris à Detroit, séparant ainsi les jumeaux maléfiques et libérant à l’époque de la place pour accueillir LaMarcus Aldridge. Après ce petit fou rire matinal, reprenons avec le sujet du jour puisque ce bon vieux Marcus a donc reparlé hier à Ric Butcher de Bleacher Report de ce mouvement estival et a donné le fond de sa pensée concernant les soucis de son frangin à Phoenix, une pensée qui comme prévue est donc plutôt profonde :

Tout le monde pense que nous sommes déçus parce qu’on ne peut pas jouer ensemble… Alors comme ça, Markieff ne peut pas s’en sortir dans l’adversité ? On vient du nord de Philly, donc ça c’est pas de l’adversité… C’est une trahison.

Ok donc il est évident que la NBA est un monde de Bisounours où le fait de jouer en famille doit représenter une priorité plutôt que de faire avancer une franchise en dégageant le plus vite possible les cassos d’un roster. Il est aussi évident que le traître Ryan McDonough aurait forcément dû prioriser le fait de garder la fratrie dans l’Arizona pour tenter d’aller chercher le tant convoité trophée du record de fautes techniques sur une saison. Quoiqu’il en soit, on en connaît un qui doit être heureux et enfin soulagé d’avoir dégagé les deux frères Lumière de son effectif et qui doit bien se marrer devant les déclarations pas du tout excessives de Marcus. Les deux frangins ont beau avoir connu des périodes noires dans leur jeunesse (genre leur maison qui brûle durant leur adolescence), on attend maintenant que Cuss’ et Kieff’ sortent justement de cette fameuse adolescence, l’un pour aider les Pistons à décrocher leur place en Playoffs, l’autre pour aider les Wizards… à décrocher une place en Playoffs.

Et d’ailleurs on pense direct à ce match du 9 avril prochain entre Washington et Detroit, qui pourrait s’annoncer décisif pour la qualif’ en postseason. Un match que les deux bro’ boycotteront peut-être car causer la défaite de l’un des leurs représente une trahison.

Source texte : nbcsports.com

Source image de couverture : basketball-society.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top