Blazers

Damian Lillard souhaite faire toute sa carrière à Portland : qu’est-ce qu’il avait dit LaMarcus déjà ?

Unique rescapé du cinq majeur de la saison dernière à « Rip City », Damian Lillard a fait savoir qu’il ne se voyait sous aucun autre maillot que celui de la franchise qui l’a drafté en 2012. Et ce jusqu’à la fin de sa carrière.

En difficulté dans la Conférence Ouest après le grand ménage de printemps réalisé par Neil Olshey à l’intersaison, les Blazers ont fait tapis sur leur pépite qui évolue à la mène en lui proposant un contrat pharaonique de 120 millions de dollars sur cinq ans. Pas mécontent de récupérer seul le leadership de la franchise de l’Oregon cet été, Damian Lillard n’a pas l’intention de quitter la ville avec son blé dès qu’il en aura l’occasion, bien au contraire ! Le point guard est intenable depuis son retour de blessure – la première en quatre ans – et il s’est confié à Jason Quick de CSN North West après être devenu le premier Blazer à compiler 40 points et 10 assists sur le parquet du feu Rose Garden lors de la défaite de Portland face aux Warriors.

« C’est toujours bien d’être le premier à faire quelque chose. Surtout lorsque c’est pour une organisation au sein de laquelle je souhaite jouer l’intégralité de ma carrière. C’est un honneur, mais j’aurais aimé que ça nous permette de gagner. »

Une promesse qui doit remplir les fans de la Rose de joie mais qui n’est pas sans rappeler celle de LaMarcus Aldridge, qui fait aujourd’hui le bonheur des Spurs dans son état natal. Le contexte est différent mais Dame se souviendra-t-il de ces mots en 2022 quand viendra l’heure pour lui de renégocier un nouveau contrat ? Il est bien évidemment trop tôt pour le dire. Toujours est-il que le rappeur en herbe n’était pas obligé de tenir ces propos et qu’il rempli pour l’instant sa part du contrat sans ronchonner alors qu’il a encore amélioré ses statistiques depuis qu’il est devenu la solution offensive numéro 1 et sans partage des Blazers cette saison avec 24,8 points, 7 dimes et 4,5 rebonds de moyenne à 41% au tir. Une fois la balle en main, il aimante les défenses ce qui lui permet ensuite de servir C.J. McCollum qui se régale depuis qu’il a intégré le cinq majeur de Portland. Ces deux là sont encore trop seuls pour espérer réaliser quelque chose à l’Ouest, mais le front office a joué la carte de la jeunesse et cela pourrait porter ses fruits à moyen terme. En attendant, « Dame DOLLA » pourra continuer de balancer des 40-10 à sa guise tout en bossant ses rimes en studio. À 25 ans, il a encore l’avenir devant lui !

Repassés dans l’ombre cette saison, les Trail Blazers expérimentent en attendant des jours meilleurs. Et avec Damian dans les parages, le soleil pourrait revenir plus vite que prévu dans l’Oregon.

Source : CSN North West

Source image : Gamedayr.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top