Blazers

Damian Lillard va manquer son premier match NBA : la fin d’une série de 275 d’affilée

Damian Lillard le joyau de Rip City souffre d’une aponévrosite plantaire, ce qui va le contraindre à louper pour la première fois un match NBA, puisqu’il avait jusque là enchaîné 275 rencontres depuis sa draft. En espérant que ce ne soit pas le début de la fin et qu’il rejoigne le cimetière des espoirs déchus de Portland, minés par les blessures en compagnie de Brandon Roy et Greg Oden… Pas la peine d’en rajouter, on se fait déjà assez de mal… 

Lillard avait hier avoué souffrir d’une fasciite plantaire (rien à voir avec un quelconque régime politique) au pied gauche, qu’il avait aggravée lors de la rencontre perdue hier soir contre le Heat (116-109), mais qu’il n’était pas inquiet étant donné qu’il avait réussi à finir le match :

« Vous voyez, j’ai terminé la rencontre, donc je ne suis pas vraiment inquiet. Avant aujourd’hui (hier – ndlr), c’était un peu endolori, et je pense que je l’ai un peu aggravé pendant le match. »

Seulement on a appris aujourd’hui que Dame ne serait pas présent ce soir sur le parquet de la Philips Arena pour affronter les Hawks puisque la blessure est trop importante désormais pour continuer à prendre des risques. Cela signifie que le joueur peut dire adieu au titre d’Iron Man de la NBA et que les Trail Blazers devront se passer de leur meneur star et de ses 24,6 points, 4,5 rebonds et 6,8 assists de moyenne. Pour l’instant cette absence n’a pas été prolongée mais il se peut très bien que ce soit le cas, ce qui rendrait la situation encore plus critique pour l’équipe de Terry Stotts qui vient de prendre trois revers de rang. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, C.J. McCollum qui s’est blessé à la cheville gauche lors de la rencontre contre Miami sera également absent cette nuit, donc le deuxième meilleur joueur de l’effectif (non, ce n’est pas Chris Kaman) prépare lui aussi comme il faut ses vacances de Noël anticipées. Les Blazers ont en effet un trou dans leur calendrier de mercredi à samedi, tranquille.

Au delà de la blessure en elle-même de Lillard, qui semble avoir été sous-estimée, ce qui n’était clairement pas la chose à faire quand on sait que c’est aussi une aponévrosite plantaire qui avait également gêné Joakim Noah durant les Playoffs 2013 et lui avait empêché de disputer l’Eurobasket l’été suivant (ou alors il ne voulait juste pas porter le maillot bleu). Faut-il encore se poser la question de la poisse qui entoure la franchise de l’Oregon ? Avec cette alerte chez leur franchise player, ce sont tous ces mauvais souvenirs qui resurgissent dans les têtes des fans des Blazers. Ça va faire des cauchemars quand il fera tout noir ce soir…

Derniers de leur division et 13ème de leur Conférence Ouest avec un bilan de 11-18, les Blazers étaient déjà assez mal en point comme ça pour perdre leurs deux maillons forts du roster, même pour un match uniquement. Creuse toi les méninges Terry, c’est le moment de prouver ta place, parce que l’iso pour Tim Frazier ou Allen Crabbe ça ne marchera pas.

Source : nba.nbcsports.com

Source image : friendlybounce.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top