Grizzlies

Preview Grizzlies – Spurs : duel des services gériatriques de la NBA

Les San Antonio Spurs affrontent ce soir les Memphis Grizzlies, ce qui s’annonce comme la confrontation entre deux des équipes les plus âgées de la ligue, mais qui défient les lois du temps avec plus ou moins de réussite. N’oubliez pas vos dentiers, le combat de déambulateurs va bientôt commencer… 

Cela fait des années et des années que les Spurs sont annoncés sur le déclin à cause de leur noyau vieillissant (l’équipe à une moyenne d’âge de plus de 31 ans et le plus jeune de leur Big Three, TP, a 33 ans) pourtant il n’en est rien : 18 saisons positives de rang, et deux finales NBA de suite en 2013 et 2014, cette dernière ayant apporté le cinquième titre de la franchise en quinze ans. De plus, R.C. Buford et Gregg Popovich aka le Parrain font un excellent boulot dans le sens où ils arrivent à re-dynamiser chaque année ou presque la dynastie de San Antonio, sans jamais perdre de pièces maîtresses, et conservant la même identité de jeu. Ainsi cet été, ils ont réussi à prolonger leur futur franchise player Kawhi Leonard et plus d’attirer LaMarcus Aldridge, désigné comme le successeur de Tim Duncan (sans la défense), ainsi que le vieux grognard David West. Cette constante amélioration passe en fait rarement par la free agency puisque les Spurs sont devenus maîtres dans l’art du scooting et de douiller les autres équipes dénicher des talents. C’est pourquoi cette saison encore les Eperons trustent les premières places : ils ont un beau bilan de 15-4, gagnent par une marge moyenne de 9,8 points grâce à une défense de fer, la meilleure de la ligue avec un « Caouaille » excellent des deux côtés du terrain (21,7 points, 7,5 rebonds, 2,6 assists, 1,8 interception et 1,2 contre par match). Pourquoi autant de violence Kawhi, why ?

Les Grizzlies ont également une équipe globalement vieillissante (l’équipe a une moyenne d’âge qui s’approche de 30 ans) mais ils ne semblent pas encore avoir trouvé de solution à ce problème, puisque Memphis est un petit marché qui n’attire pas les gros poissons agents-libres, et la capacité du front office à faire les bons choix à la Draft est sérieusement discutable. Vous pensez encore que Hasheem Thabeet était une bonne sélection, vraiment ? De plus, leur philosophie de jeu s’étiole avec le physique déclinant de ses cadres, ce qui n’est pas signe de stabilité. En effet, les Grizz sont normalement réputés pour leur défense étouffante, or cette année, ils ne sont que douzièmes de la ligue dans cette catégorie, et c’est ce qui peut expliquer leur bilan un peu décevant (11-8) en ce début de saison. Mais on ne s’inquiète plus trop depuis l’arrivée de Mario « Top 10 meneur » Chalmers dans l’effectif, on sait que le titre est joué d’avance.

Les deux équipes, qui font parties de la division Southwest, se rencontrent ce soir pour la deuxième fois de la saison, et Memphis tentera de prendre sa revanche sur San Antonio qui s’était imposé 92-82 lors de leur première opposition dans le Texas. Les joueurs du Tennessee sortent de deux victoires d’affilée et nul doute qu’ils auront à coeur de continuer cette série devant leur public face aux hommes de Pop qui ont vaincu facilement hier soir les Bucks (95-70). Qui aura le droit au rab de dessert à la cantine de la maison de retraite ? Réponse à partir de 3h30. 

Source : Getty Images

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top