Magic

Pas de dernier tour de manège à Orlando pour Ben Gordon : le vétéran blacklisté chez Mickey

Le Magic a décidé de ne pas activer sa team option de 4,5 millions de dollars pour conserver Ben Gordon dans ses rangs une saison supplémentaire. Ce dernier se retrouvera donc agent libre sans restriction à partir du 1er juillet prochain.

Bien loin de la satisfaction apportée par Tobias Harris cette saison, Ben Gordon n’a pas répondu aux attentes de ses dirigeants qui l’avaient fait venir en Floride à l’été 2014 pour deux ans avec une team option sur la deuxième saison. Un pari audacieux à 4,5 millions de dollars la saison que le Magic a décidé de stopper au bout de douze mois pour arrêter les frais selon Adrian Wojnarowski de Yahoo! Sports. En 56 matches disputés sous le maillot d’Orlando, Gordon ne valait que 6,2 points et 1,1 rebond en 14 minutes soit ses plus petits chiffres en carrière après sa deuxième saison à Charlotte. À 32 ans, le Britannique n’est plus que l’ombre du shooting guard qui a porté les Bulls dans la deuxième moitié des années 2000 et il ne devra plus faire la fine bouche si une franchise vient lui proposer un contrat au minimum vétéran pendant la Free Agency cet été.

Grâce à cette opération, le GM d’Orlando Rob Hennigan soigne ses finances et abordera les négociations estivales avec un portefeuille de 14,5 millions de dollars. Un argent qui pourrait d’abord servir à prolonger Tobias Harris qui sera agent libre avec restriction cet été. Detroit et les Celtics se sont déjà positionnés pour récupérer l’ailier mais le Magic a la possibilité de contrer toutes les offres qui lui seront faites. Reste à savoir si Orlando est prêt à lâcher le maximum comme Stan Van Gundy semble prêt à le faire dans le Michigan ou si la sélection de Mario Hezonja en cinquième position de la dernière Draft annonce déjà du changement à l’Amway Arena la saison prochaine.

Depuis son départ de Chicago en 2009, la cote de Ben Gordon n’a cessé de chuter et l’on se demande qui pourrait offrir un nouveau contrat au troisième pick de la Draft 2004 aujourd’hui. Que le temps passe vite…

Source : Yahoo! Sports

Source image : NBA.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top