Pistons

Les Pistons sont chauds sur Tobias Harris : le stretch-4 idéal pour régaler Andre Drummond ?

Face à un scénario qui semble inévitable, c’est-à-dire le départ de Greg Monroe cet été, les Pistons souhaitent trouver un joueur qui rentrerait parfaitement dans la philosophie small ball de Stan Van Gundy : et si c’était Tobias Harris ?

Auteur d’une très belle saison du côté d’Orlando avec près de 17 points et 6 rebonds de moyenne, le natif d’Islip sera l’un des joueurs les plus recherchés sur le marché estival car son profil rentre plutôt bien dans la dynamique actuelle de la NBA. Un poste 3, capable de donner quelques minutes en 4, écarter le jeu et faire payer les intérieurs qui défendraient trop près de lui. Exactement ce que SVG semble penser dans son bureau maléfique, l’homme-à-tout-faire de Detroit cherchant l’intérieur qui complémenterait à merveille le boulot d’éboueur qu’Andre Drummond réalise au quotidien. Et si les Pistons ont récemment rameuté Ersan Ilyasova en lâchant deux CD de Stevie Wonder aux Bucks, ceux-ci ne souhaitent pas s’arrêter là avec un été des plus importants à venir. En effet, selon les premières rumeurs qui nous viennent notamment de chez RealGM, la franchise de Motown pourrait envisager un contrat max concernant l’ailier de 22 ans, une hérésie selon certains mais un pari qui pourrait clairement payer selon d’autres. Après tout, qui ne se souvient pas des 120 millions lâchés à Rashard Lewis, afin d’épauler Dwight Howard à Orlando ?

Le Magic sera justement propriétaire du premier domino, celui qui pourrait tout faire exploser en cas de rétractation. Car si un paquet d’armées comme celles de Detroit, de New York ou de Los Angeles pourraient dormir sur le paillasson de Tobias en lui proposant un contrat juteux, c’est bien Rob Hennigan qui aura le dernier mot, le General Manager de Floride pouvant contrer n’importe quelle offre faite à son joueur. Harris sera en effet un agent-libre restreint, ce qui permettra au Magic de garder le contrôle de son destin comme Jimmy Butler aux Bulls ou Kawhi Leonard aux Spurs, compères de la Draft 2011. Maintenant, la question se pose : jusqu’où Rob tiendra-t-il ? On l’a vu annoncer que toute offre serait égalée cet été, puis ses vraies cartes se sont dévoilées et la barre des 10-12 millions la saison ne devrait pas être dépassée. Malheureusement, un contrat max offert à Tobias tournerait dans les 15 millions la campagne, un prix que les Pistons aborderaient donc dans le plus grand calme pendant qu’Orlando sonnerait l’alarme. Ajoutez à cela le fait que l’entreprise de Floride vient de drafter Mario Hezonja, et vous obtenez un ailier probablement en train de faire ses valises au moment où ces lignes sont écrites.

Où ira Harris et surtout pour combien de dollars la saison ? Si SVG a montré qu’il pouvait faire des miracles, faire de ce joueur un ailier-fort titulaire dans une équipe de Playoffs représenterait une performance tout simplement exceptionnelle. The floor is yours, à toi de jouer mon Wario.

Source : RealGM

Source image : NBC Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top