Timberwolves

Minnesota retombe sur Nemanja Bjelica comme un billet de 10 balles dans la poche d’un vieux jean

Récemment nommé MVP de la saison en Euroleague, Nemanja Bjelica serait en discussions avancées avec les Wolves qui avaient acquis ses droits lors de la Draft de 2010. C’est l’heure de venir chercher ses intérêts à la banque de Minneapolis.

Depuis quelques années, la Draft est devenue un sport national dans l’Etat du Minnesota dont la franchise possède désormais les lauréats des trois dernières éditions avec Anthony Bennett, Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns. Mais à l’instar de Ricky Rubio par le passé (cinquième choix en 2009), les dirigeants des Wolves n’ont jamais eu peur de sélectionner de jeunes Européens pour qu’ils continuent de se former sur le Vieux Continent avant de faire le grand saut vers la NBA. Aujourd’hui, il est temps pour ces traders inspirés de toucher leur récompense. Sélectionné par Washington en 35è position de la Draft en 2010 puis récupéré par les Wolves dans la foulée, Nemanja Bjelica est devenu un basketteur aguerri en Europe au point de terminer MVP de la deuxième compétition la plus prestigieuse du monde cette année, échouant malgré tout en demi-finale face au futur vainqueur. Attiré par ses performances alléchantes, Minnesota est donc en train de négocier avec lui sa venue outre-Atlantique et un contrat de 12 millions de dollars sur trois ans serait déjà dans les tuyaux.

Ailier polyvalent, Bjelica tournait à 11,5 points et 8,2 rebonds de moyenne en Turquie cette saison avec une belle adresse de 54% au tir dont 37,2% derrière l’arc. À 27 ans, il a désormais suffisamment de bagage pour évoluer dans la Grande Ligue où son profil de « touche à tout » devrait rapidement plaire à ses coaches. Du haut de ses 2m09, le Serbe dispose de qualités techniques exceptionnelles et peut organiser le jeu. À Minnesota, il pourrait évoluer dans une position de stretch-four intéressante dans une ligue au tempo de plus en plus rapide.

Un accord pourrait être trouvé dans le courant de la semaine prochaine, poussant un peu plus Anthony Bennett vers la sortie. Après avoir joué les premiers rôles à la Draft pendant près d’une décennie, les Wolves semblent désormais armés pour pouvoir prétendre à de nouvelles ambitions à partie de la saison prochaine.

Source : Real GM

Source image : MN Press

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top