Top Ten

Top 5 : Draymond Green dit non à LeBron James, Gérard dit oui à la buvette

Taupe 5 top 5

Retour sur les 5 actions les plus oufs de la nuit, avec un Draymond Green en stoppeur de King, un Gégé plus bourré que jamais et un Stephen Curry plus doué à la passe qu’au shoot. Et une surprise à la fin…

Dans un match complètement ahurissant de suspense et d’intensité dont nos méninges ont encore du mal à se remettre au réveil, on part tout de suite pour le Top 5 habituel. Désolé par contre, pas de trace d’un buzzer beater de LeBron James ni du moindre shoot de Stephen Curry qui serait à l’heure actuelle toujours à l’Oracle, histoire de passer les 10% au tir avant de rentrer voir Riley.

On commence avec le crack, que dis-je, l’idole de notre communauté, j’ai nommé J.R. Smith. « Gégé la tise » déborde Bogut ligne de fond et évite Draymond Green en restant en l’air 17 secondes pour aller marquer un panier aussi acrobatique qu’improbable. L’une des actions d’éclat de sa nuit, qui contraste malgré tout avec sa défense contestable tout au long du match.

On enchaîne avec une merveille de passe de Klay Thompson qui envoie Andre Iguodala au alley-oop en contre-attaque. Un moment du match où les Warriors couraient encore et n’avaient toujours pas décidé de donner le ballon à Stephen Curry afin qu’il en fasse du caca.

Troisième, Stephen Curry trouve quand même sa place dans la Taupe quotidienne grâce à une passe que n’auraient pas renié Jason Williams ou Magic Johnson… Dommage qu’hier le shoot du gamin ressemblait plus à celui d’un Josh Smith sur un chantier naval…

Second de cette Taupe, Harrison Barnes. Ou plutôt le retour de Gégé qui nous offre la faute la plus débile de l’année en plein money time pour offrir un point de plus au jeune ailier des Warriors. A moins que cette sixième faute personnelle lui ai permis d’aller commander une mousse de plus, on voit pas trop le délire de l’opération… Mais en même temps c’est Gérard donc on valide.

On termine pour changer avec l’une des actions défensives de l’année. A vingt secondes de la fin de la prolongation et à +1 Warriors, LeBron remporte sa bataille d’épaule avec Iggy mais vient buter sur Draymond Green qui pose sûrement l’une des plus belles crêpes de sa carrière sur le King en personne, validant ainsi une saison parmi les meilleurs stoppeurs du pays. C’est haut, c’est propre, c’est clutch.

On vous donne donc rendez-vous mardi soir pour le ………. STOOOOOOOOOOOOP ! On nous annonce que le Top 5 vient de changer à l’instant ! Une première dans l’histoire qui nous permet de vous remontrer ce moment de grâce et d’histoire, quelques secondes qui resteront à coup sûr dans les annales de la NBA. Régalez-vous c’est cadeau.

On admire bien sûr l’enchaînement course chaloupée, dribble sûr, tomar raté et chute pour finir, le tout avec un arbitre qui lui tombe dessus et qui lui a peut-être même pété dessus en tombant, vu la tristesse du dossier. Merci Marreese, on a notre vainqueur du Shaqtin’ de l’année.

source vidéo : YouTube

source image : TrashTalk

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top