Nets

Les Nets zappent Deron Williams et Joe Johnson dans une lettre pour leurs fans : oh le signal !

C’est devenu très tendance, notamment grâce aux Cavaliers l’an dernier. Apparemment, les Nets souhaiteraient suivre la mode en mentionnant clairement leurs intentions dans une lettre envoyée il y a quelques jours à leurs fans.

La tradition est respectée chaque année en NBA. Les 30 franchises tiennent à remercier leurs plus chaleureux supporters pour leur soutien, notamment ceux qui ont acheté un abonnement à la saison et qui feraient bien de rempiler pour une de plus. L’occasion parfaite pour permettre au management de s’exprimer honnêtement, donner un aperçu des décisions qui seront bientôt prises et signer la lettre avec un coeur et quelques goodies. Lors de son retour à Cleveland il y a près d’un an, LeBron n’avait pas mentionné Andrew Wiggins dans sa lettre ouverte alors que le phénomène de Kansas venait d’être drafté. Une erreur d’inattention ? Certainement pas : quelques semaines plus tard, le gamin était envoyé à Minnesota contre Kevin Love. Une drôle de façon d’annoncer l’avenir dans la franchise de l’Ohio, ce que Brooklyn a plus ou moins fait via cette fameuse lettre de remerciement envoyée récemment, en ‘oubliant’ de mentionner Deron Williams et Joe Johnson. Oups, bavure.

Rédigée par Billy King (General Manager) et Brett Yormark (CEO), cette pièce de haute littérature parle du fait que le duo est allé à Moscou rendre visite à Mikhail Prokhorov afin de discuter de l’état de l’équipe, le propriétaire de la franchise enchaînant les caissons de vodka devant les highlights de Jason Kidd en 2003. Ainsi, on peut retrouver Brook Lopez et Thaddeus Young dès les premières lignes, les deux joueurs étant catalogués dans la case des hommes à prolonger cet été afin de ‘maintenir le groupe de leaders intact. Ensuite, l’avenir lointain est évoqué avec ce désir de construire autour de ‘jeunes joueurs émergents’ comme Mason Plumlee, Bojan Bogdanovic, Markel Brown et Sergey Karasev. Un peu de Draft avec l’explication des choix possédés (29 et 41), puis le silence. Rien, pas de Deron, pas de Johnson. Aucune mention concernant leurs statistiques, et encore moins leur salaire. On va donc faire le boulot jusqu’au bout et célébrer le contrat des deux hommes ainsi : $21,042,800 pour le premier, $24,894,863 pour le deuxième. Et on vous parle de leur salaire pour la saison… prochaine. Près de 46 millions à partager après s’être gavés de 43 sur celle écoulée, une honte sportive et salariale qui se traduira probablement par un futur transfert, quasiment inévitable.

Cependant, qui pourrait reprendre de tels contrats ? On a vu les Knicks se débarrasser dès que possible d’Amare Stoudemire, il ne faudra pas s’étonner si les deux hommes quittent Brooklyn avec un bon coup de pied aux fesses : c’est pas nous, c’est la lettre qui le dit…

Source : NY Post

Source image : Montage – Thatsenuff

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top