Nets

Grand ménage à Brooklyn : les Nets cherchent à se débarrasser de Joe Johnson et Jarrett Jack

Ces dernières années, le propriétaire des Nets Mikhail Prokhorov n’a pas hésité à puiser dans son portefeuille sans fond pour monter une équipe compétitive à Brooklyn. Mais aujourd’hui, les Nets se retrouvent dans une impasse et chercheraient à transférer plusieurs joueurs pour retrouver de la marge de manœuvre.

Dans le nouveau CBA, les équipes qui enchaînent les saisons (quatre exactement) au-dessus de la luxury tax se retrouvent soumises à la repeater tax, ce qui sera probablement le cas des Nets la saison prochaine s’ils ne baissent pas leur masse salariale. Du coup, Brooklyn souhaite évidemment transférer les gros salaires de l’équipe, comme Joe Johnson, Deron Williams voire Jarrett Jack. Mais étant donné que D-Will sera presque impossible à trader (43,3 millions de dollars encore dus sur les deux prochaines années et un niveau de jeu honteux pour un tel salaire), il est plus probable que Johnson et Jack soient sacrifiés. Le premier va toucher 24 millions de dollars mais va rentrer dans sa dernière année de contrat tandis que le second intéressera sans doute beaucoup d’équipes (12,3 millions de dollars sur les deux prochaines saisons, ce qui est raisonnable pour un joueur de sa qualité).

Mais outre Johnson et Jack, Brooklyn serait également ouvert pour transférer Mason Plumlee. Le jeune pivot attirera fortement les convoitises, même s’il a eu un peu de mal cette saison avec les Nets. En effet, le coach Lionel Hollins ne semble pas très fan de l’ami Mason, lui qui a joué 21 minutes de moyenne en saison régulière mais qui n’a quasiment pas vu le parquet en Playoffs. Cependant, vu la situation actuelle des Nets d’un point de vue sportif et financier, il ne serait peut-être pas très judicieux de se débarrasser de Plumlee, lui est un jeune joueur prometteur et qui est encore sous son contrat rookie.

Voilà ce qui se passe quand on construit une équipe n’importe comment à coup de dollars. Vieux, dos au mur financièrement et avec peu de picks de draft à venir, les Nets sont l’exemple à ne pas suivre…

Source : ESPN

Source image : Fox Sports

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top