Top Ten

Top 10 de la saison : Stephen Curry au sommet. Déjà MVP ?

Nous étions là, tous penauds sans notre Top 10 quotidien. Forcément, une nuit sans match. Quand soudain, un éclair dans notre journée. La NBA a pensé à nous et nous offre notre pitance en cette fin d’après-midi. Le condensé des meilleures actions de la saison. Vite, prenons notre dose !

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y a de quoi se régaler. On fait dans l’original, avec des actions parfois improbables, beaucoup plus rares qu’un alley-oop de Chris Paul pour DeAndre Jordan. D’ailleurs, « Lob City » n’a qu’un seul représentant dans cette compilation, avec Blake Griffin qui invente un nouveau test défensif : le contre 360°.

Enfin, un seul, si on considère ceux qui se retrouvent du bon côté de l’action. Parce que Chris Paul se tape bien l’affiche par Stephen Curry. Mais qu’il se rassure, il n’est pas le seul à se faire humilier par un candidat au titre de MVP : Ricky Rubio porte toujours ses chevilles sur son épaule après le passage de James Harden. La preuve, il vient de se faire opérer une nouvelle fois. Kyrie Irving s’offre lui aussi son petit slalom et négocie sa présence dans le Top 10 de l’année en faisant passer la défense des Spurs pour une réunion de famille organisée par Carlos Boozer.

Ce sont les tirs au buzzer, souvent assez incroyables, qui se retrouvent en haut de l’affiche. Tout d’abord Isaiah Canaan sur un shoot du parking désespéré, offrant un moment de gloire aux Sixers. Ensuite Courtney Lee qui donne la victoire aux Grizzlies contre Sacramento en profitant 1)d’une excellente remise en jeu 2)d’une défense suspecte des Kings 3)d’un chrono qui met une plombe à se déclencher 4) des trois options précédentes (rayer les mentions inutiles). Puis Trevor Booker qui a trouvé sa reconversion dans le volley-ball si jamais le Jazz ne veut plus de lui. Enfin, c’est Anthony Davis qui arrache la victoire sur son tir invraisemblable contre le Thunder. Une action qui, quelques mois plus tard, qualifie les Pelicans en Playoffs…

Au milieu de tout cela, un seul poster. Celui de James Ennis qui tatoue son blase et le ballon sur la tête de Rasual Butler.

Mais la palme revient à Stephen Curry. Présent deux fois, deux fois contre les Clippers. Insolent de réussite, il s’offre une balade dans la défense de L.A. avant de les punir à 3 points. Une action à l’image de sa saison et de celle des Warriors.

À très vite pour la suite en Playoffs !

Source image : Anto Hollywotion pour TrashTalk

Source vidéo : Youtube

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top