Nets

Brooklyn versus Atlanta : ne cherchez plus, la série la plus immanquable des Playoffs est bien là !

Brooklyn

Les Nets l’ont emporté face au Magic et les Pacers n’ont pas réussi à s’imposer contre Memphis : c’est bien Brooklyn qui jouera Atlanta au 1er tour des Playoffs.

Tout le monde en bavait. Les caméras sont désormais prêtes et les fans se bouffent déjà les doigts d’impatience : les Nets affronteront bien les Hawks au premier tour des Playoffs, dans ce qui pourrait représenter le record mondial d’audience… à la radio.

Que demande le peuple ? Du jeu sur demi-terrain avec des joueurs sublimes comme Brook Lopez et des athlètes exceptionnels tel Kyle Korver ? Aucun problème, la série idéale vous est proposée par le syndicat des plus grands ophtalmologistes en activité. Atlanta contre Brooklyn, Brooklyn contre Atlanta, voilà le plat qui sera servi dans un tupperware à peine lavé pour les plus grands fans de jeu rapide. On savait déjà que les petits protégés de Mike Budenholzer commenceraient leur parcours printanier avec le siège de leader, mais il fallait vérifier si les Nets pouvaient gérer leur business tout en espérant qu’Indiana foire le sien. Mission doublement accomplie pour Thaddeus Young et ses potes, puisqu’ils ont su écarter le Magic (101-88) puis ouvrir une bonne bière en voyant les Pacers se faire désosser dans le Tennessee (95-83). Pourtant, que ce fût moche. Et dur.

En effet, Lionel Hollins avait une nouvelle fois trouvé les mots pour totalement démotiver ses joueurs, notamment Deron Williams qui montrera le pire body language de l’histoire du sport professionnel dans un match aussi décisif. C’est simple, alors que Brooklyn jouait le match le plus important de sa saison devant ses fans, les joueurs ont semblé totalement désintéressés et espéraient uniquement voir l’horloge afficher le triple zéro pour pouvoir retourner au vestiaire. Une attitude inacceptable qui aura été très largement pointée du doigt sur les réseaux sociaux, de nombreux spectateurs voyant l’imposture se dérouler sous leurs yeux. Mais alors pourquoi s’être motivé en pleine seconde mi-temps ? La température de la salle ? L’odeur des pizzas ? Peut-être, assaisonné avec une dose d’amour propre et un petit esprit de compétition, voilà ce qui a probablement ‘sauvé’ la saison de ces Nets dont on se souviendra peu. Difficile de les imaginer mettre Atlanta dans le doute, surtout dans une salle où l’ambiance est aussi frigorifique qu’à l’église, ou ayant galéré à battre le terrible Magic d’Orlando. La régulière est en tout cas terminée, place aux choses sérieuses.

Certains se demandent déjà si les matches passeront à la téloche, chez TrashTalk on se demande simplement ce que va nous sortir Joe Johnson de retour dan son ancienne franchise. Affaire à suivre dès ce weekend, youhou.

Source image : Tinypic

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top