Hawks

Hawks – Nets, débrief du Game 1 : une série dégueulasse, avec un premier match dégueulasse

Que ce fût beau, élégant, soyeux et intense. Même si les Nets ont montré un peu de fighting spirit dans ce premier match de la série, ce sont bien les hôtes qui se sont imposés devant leur public, 99 à 92.

Alors qu’on sortait d’un match opposant Cleveland à Boston et dans lequel Kyrie Irving avait vendu du rêve pour sa première fois au-delà du 16 avril, la rencontre jouée à Atlanta servira de médicament ultra-efficace pour forcer certains à dormir. Tel un excellent somnifère, ce Game 1 des Nets en déplacement chez les Hawks aura été remarquable pour tous les fans de jeu haché, de maladresse à distance et de faux-rythme. Pourtant, les hommes de Lionel Hollins peuvent repartir avec un peu d’optimisme et d’espoir, eux qui ont tenu les leaders de la Conférence Est en tête à certains moments de la partie. Mais en voyant Mike Budenholzer mettre un coup d’accélérateur, reprendre 12 points d’avance puis laisser son opposant réduire l’écart, et ce à plusieurs reprises, on avait davantage envie de rejoindre Morphée que de se cramponner sur notre siège. Mélangez ce type de mouvement perpétuel avec le jeu ultra-sexy de Brook Lopez ou les briques de Bogdanovic (2/8 dont 1/5 de loin) et vous obtenez 48 minutes de supplice visuel.

Du coup, même si on pourrait vous offrir un descriptif complet de ce qui s’est passé minute après minute, on préfère vous donner les points majeurs à retenir et ainsi vous permettre de gagner un peu de temps. Premièrement, cette série ne sera pas excitante et il faudra s’accrocher pour regarder les rencontres dans leur intégralité, mais quelque part c’était annoncé. Deuxièmement, les Nets peuvent compter sur Brook Lopez à l’intérieur, du moins en attaque où il aura envoyé du petit bois face à la mini-raquette locale (17 points à 6/7 et 14 rebonds dont 6 offensifs). Troisièmement, Kyle Korver est assez bon pour tirer de loin, ce qu’il faudrait communiquer au coach défensif de Brooklyn puisque le bonhomme a réussi à planter 21 points à 5/11 du parking. Si les copines de Deron Williams continuent à le laisser aussi ouvert, le sniper va terminer la série en mode Curry. Enfin, on attend nettement mieux de ces Hawks qui ont certes montré cette capacité à pouvoir appuyer quand ils veulent sur l’accélérateur, mais de mauvaises habitudes ne sont jamais bonnes en début de Playoffs : par la suite, il faudra jouer 48 minutes au lieu de 30.

Résultat final, Atlanta l’emporte pour ce Game 1 mais devra montrer un jeu nettement plus solide et régulier sur le second opus de cette série, qui aura lieu ce mercredi.

Source image : HoopsHabit

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top