Warriors

Draymond Green continue de déféquer sur les Clippers : ça risque pas de mal finir, cette histoire ?

Alors qu’on se souvient des embrouilles entre Draymond Green et Doc Rivers, le joueur des Warriors en a encore ajouté une couche hier, en allant titiller des Clippers qui doivent déjà avoir bien envie d’en découdre avec lui. 

Si l’image de la franchise associée à la loose depuis de nombreuses années a commencé à changer pour le spectaculaire avec l’arrivée de DeAndre Jordan et Blake Griffin, l’autre équipe de Los Angeles s’est mise à enchaîner les bilans positifs (et les mesquineries) après la venue de Chris Paul. Avec ça, un peu de vice (rappelez-vous il y a quelques jours le combo « Chris attrape ta saucisse, Big Baby s’occupe du flopping » proposé à Chris Kaman), quelques soupçons de pleurnicherie (pour ça, regardez Blake Griffin), beaucoup de lobbying (coucou Doc Rivers) et vous obtenez une équipe peu appréciée par rapport à ses bons résultats en saison régulière ces dernières années.

A la tête du club des haters des Clippers, on trouve aujourd’hui le loquace et efficace ailier des Warriors, Draymond Green. Après avoir mis plus bas que terre Danthay Jones et enchaîné un battle avec Doc Rivers via médias interposés, le futur agent libre restrictif a décidé d’en rajouter une couche sur ses meilleurs ennemis :

« Ils ont une arrogance malsaine, comme s’ils avaient gagné quelque chose, alors qu’ils n’ont encore rien fait. Ils ne sont pas allés beaucoup plus loin lors des Playoffs que nous. Mais ils ont cette arrogance, comme s’ils voulaient donner l’impression qu’on devait leur faire des courbettes. Ils n’ont rien prouvé. Ils n’ont rien mérité. Quel respect ont-ils mérité ? »

Rien que ça ! A l’heure actuelle, les Clippers sont à la cinquième place de la conférence. Si rien ne change, ils pourraient rencontrer les Warriors dès le second tour en passant l’obstacle Blazers. Mais franchement : s’il rentre à Detroit, Draymond Green ne va-t-il pas être triste à l’idée d’abandonner ces petites embrouilles ?

Source article : Pro Basketball Talk

Source image : USATSI

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top