Hawks

Les enchères pour le rachat des Atlanta Hawks s’arrêtent vendredi : une fois, deux fois, …

Alors que les Hawks trônent tout en haut de la Conférence Est, la vente de la franchise s’accélère et les acheteurs potentiels ont jusqu’à vendredi pour faire leur meilleure offre à Atlanta Spirit, le groupe contrôlé par Bruce Levenson, actuel propriétaire des Faucons.

Aujourd’hui, il en coûterait approximativement 900 millions de dollars pour s’offrir les nouveaux champions de la Southeast Division. Deux groupes sont toujours bien placés pour s’offrir ce nouveau joujou qui est en train de réaliser une saison historique et vient d’égaliser son record de victoires sur une saison (57) avec encore 6 matches à jouer avant la fin de la saison régulière. Vous avez donc jusqu’à vendredi pour casser votre tirelire et proposer une offre que les Hawks ne pourront pas refuser sous peine de vous voir mis hors-course par l’un des deux groupes suivants :

  • D’un côté on a Steve Kaplan (propriétaire minoritaire des Memphis Grizzlies), le milliardaire indonésien Erick Thohir, Handy Poernomo et l’ancien patron des Grizz’ aujourd’hui propriétaire majoritaire du D.C. United en MLS, Jason Levien. Hank Aaron, l’ancien joueur des Braves (baseball), serait aussi associé au projet.
  • De l’autre Mark Rachesky de Lionsgate Entertainment, Steve Starker et Jesse Itzler.

Ils sont tous à l’affût pour décrocher le gros lot, mais le processus ne fera que commencer pour le vainqueur des enchères. En effet, il faudra ensuite être en mesure de répondre à toutes les exigences de la NBA avant qu’un vote ne soit proposé aux autres propriétaires de la Ligue et la décision finale pourrait être connue courant juin. Vous nous voyez venir, cela correspond exactement à la période des Finales NBA où les Hawks ont des chances d’aller, s’ils assument leur statut de meilleure équipe à l’Est, au terme de la saison régulière. Ainsi, les nouveaux heureux propriétaires de la franchise pourraient hériter d’une équipe tout juste championne. Un honneur rare s’il en est qui doit en faire rêver plus d’un…

Débutée en septembre, la vente des Hawks n’est toujours pas une affaire conclue. Les récents bons résultats des hommes de Mike Budenholzer arrivent à point et pourraient motiver les acheteurs potentiels à gonfler légèrement leur offre. La réponse ne devrait plus tarder maintenant.

Source : AJC.com

Source image : James Bennett – http://columbiadailyherald.com/

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top