Cavaliers

Kyrie Irving claque 57 points sur la tête des Spurs : la plus grosse zone de l’année ?

Dans la victoire des Cavs à San Antonio ce jeudi, le meilleur match de l’année tant dans l’intensité globale que dans l’originalité du scénario, c’est bien Kyrie Irving qui a retenu l’attention de tout le monde : pépite dans la carrière du bonhomme, 57 points à 22 ans…

Il l’avait dit, il y a quelques jours, qu’il regardait ce que les autres meneurs de sa génération faisaient. Que Russell Westbrook enchaînait les triple-doubles, que Stephen Curry faisait danser toute la planète basket avec ses Warriors, et que les plus âgés ne se faisaient pas marcher dessus pour autant, Chris Paul y allant de sa démo au Thunder sans oublier notre Tony national enfin en forme. Avec les Spurs au menu et le couteau entre les dents, on voulait voir si ‘Uncle Drew’ allait faire son apparition ou bien s’il y aurait plutôt Kyrie Irving devant les dizaines de caméras présentes au AT&T Center. Aujourd’hui, on peut le dire : c’est une version encore plus folle que celle du retraité sponsorisé par Pepsi qui nous a été offerte ce jeudi, le numéro 2 entrant dans une sorte de transe surnaturelle et imposant sa détermination à tous les êtres humains présents dans un rayon de 2 kilomètres. Rentrant déjà un paquet de tirs osés en première mi-temps pour permettre aux siens de rester dans la partie, Kyrie passera au niveau jeu-vidéo en seconde mi-temps, écoeurant les Spurs qui avaient déjà assez de matos dans leur cave en terme de hold-up vécus à domicile.

Trop concentré, trop clutch, trop à l’aise balle en main et capable de disséquer la défense pourtant active des hôtes, Irving passera sa soirée à faire rire/pleurer les spectateurs amassés devant la rencontre, les réseaux sociaux explosant devant les paniers plus incroyables les uns que les autres enchaînés par le produit formé à Duke. Quand Parker ne peut plus tenir, c’est Danny Green qui s’y colle, mais les résultats ne changent pas. Pire encore, ils s’aggravent : tout y passe, du trois points pour aller en prolongation aux floaters des deux mains sans oublier la faute, de quoi mettre un sérieux cadenas sur des Spurs qui voulaient clairement remporter un match intense à domicile et en antenne nationale. Non messieurs, pas ce soir, pas devant les 57 points à 20/32 au tir dont 7/7 du parking, 10/10 aux lancers et un regard plus concentré que jamais. 27 points dans le dernier quart et la prolongation ? Check. Record de points infligés par un seul homme côté Spurs ? Check. Deuxième match à plus de 55 points cette saison ? Check. Kyrie Irving soufflera ses 23 bougies dans exactement 10 jours, mais ce dernier n’a pas encore participé aux Playoffs : y’en a encore qui pensent qu’il ne sera pas prêt pour les matches intenses…?

Source image : NBA League Pass

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top