Mavericks

Ça sent le roussi : Rajon Rondo suspendu un match par les Mavericks

L’ambiance n’est visiblement pas au beau fixe à Dallas. Lors de la rencontre face à Toronto hier soir, Rajon Rondo s’est embrouillé avec son coach Rick Carlisle, et sans surprise, le meneur de jeu a été sanctionné. Il ne jouera pas ce soir contre Atlanta.

L’altercation a eu lieu pendant le troisième quart-temps, et à en voir les images, c’était très chaud entre le meneur de jeu et son coach. On ne sait pas vraiment ce que les deux se sont dit, mais on doute que les mots échangés n’étaient pas très gentils. Du coup, les Mavericks ont pris les choses en main et ont suspendu Rajon Rondo pour le match de ce soir contre Atlanta :

Les Mavericks annoncent qu’ils ont suspendu le meneur Rajon Rondo pour un match à cause d’un comportement allant au détriment de l’équipe.

Si cet épisode n’est peut-être qu’un incident isolé, il est possible aussi qu’il reflète une certaine frustration semblant exister depuis la venue de Rajon Rondo à Dallas. En effet, avec l’arrivée de l’ancien meneur de jeu de Boston dans le Texas, les Mavericks tournent un peu moins bien, et Rondo n’évolue pas à son niveau. En effet, ses statistiques sont en baisse (seulement 9 points et 6,2 assists de moyenne), et le bilan des Mavericks n’est « que » de 16 victoires pour 9 défaites (pour un bilan de 23-11 sans lui). L’intégration de Rondo à sa nouvelle équipe est donc pour l’instant un peu difficile, et cette altercation ne devrait évidemment pas arranger les choses.

Et puis, forcément, les spéculations se multiplient sur l’avenir de Rondo dans le Texas, étant donné qu’il sera agent-libre cet été. Pour certains, cet incident est déjà un signe annonciateur du futur départ du meneur des Mavs. Si nous en sommes pas encore là, on ne peut s’empêcher d’émettre des doutes sur une relation longue durée entre le joueur et la franchise.

Le futur nous dira si cet accrochage entre Rondo et Carlisle était un big deal ou non. En attendant, on ne peut pas dire que ça respire la sérénité à Dallas…

Source : Sports Illustrated

Source image : Twitter

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top