Hawks

Adam Silver confirme : les Hawks ne bougeront pas d’Atlanta, triste nouvelle pour Châteauroux

Actuellement en vente sur le marché et en pleine domination de sa conférence, la franchise d’Atlanta a été souvent pointée du doigt ces dernières semaines pour son possible déménagement du côté de Seattle : oui, mais non en fait.

C’est Adam Silver lui-même, le boss de la NBA, qui a tenu à monter au créneau pour rappeler que si les intentions menées par certains groupes du côté de l’état de Washington étaient enthousiastes et pleines d’optimisme, ce n’est certainement pas sur le dossier des Hawks qu’il faudra se pencher. En effet, de nombreux facteurs démographiques et économiques sont à prendre en compte dans l’équation, et Atlanta doit posséder une franchise dans la Ligue, quoi qu’il arrive selon Silver. Il faut dire qu’avec près de 450.000 habitants, un aéroport international, des entreprises à foison et une équipe qui commence à montrer de vrais progrès, difficile de ne pas voir la logique à suivre. On peut également ajouter le fait que les studios de NBA TV sont également là-bas, tout comme la chaîne TNT, ce qui conforte Adam dans sa pensée.

Je veux voir les Hawks rester à Atlanta, et on a dit ça très clairement aux personnes présentes sur le marché. Je ne crois pas que cela posera le moindre souci, parce que ce serait choquant de les voir vendre la franchise à un groupe dont les intentions sont tournées vers un déménagement. »

Plusieurs groupes sont actuellement à la bataille pour récupérer la pépite, dont un sérieusement mené par Grant Hill, la procédure prend généralement trois à quatre mois donc il faudra voir ce que la franchise proposera aux alentours des PlayOffs. Maintenant, la question peut être tournée vers Seattle, la belle ville de la pluie qui tente de sécher ses larmes depuis des années, et espère récupérer une équipe prochainement. Les Kings ont échappé aux cartons, les Pelicans aussi, et les Hawks s’inscrivent sur la liste aujourd’hui : qui pourrait se retrouver dans la poisse et ainsi bouger dans le Nord-Ouest ? Deux pistes semblent envisageables sur le long-terme, avec les Bucks et les Wolves. Les deals négociés avec les stades et le management sont suffisamment sensibles pour imaginer un départ dans quelques temps, cependant il faudra voir ce que donneront ces franchises quand elles se retrouveront devant cette éventualité.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas demain que les Hawks bougeront de Géorgie : confortablement installée en tête de l’Est et faisant saliver de nombreux investisseurs qui souhaitent bosser avec Steve Koonin, la bande à Horford et Teague peut continuer à jouer son basket sans avoir à se connecter sur PAP…

Source image : Levyrestaurants.com

1 Comment

1 Comment

  1. Antoine_EK

    15 janvier 2015 à 14 h 52 min at 14 h 52 min

    C’est pas grave pour Châteauroux, on a déjà la berrichonne qui est là ! Notre beau département devrait s’en remettre ! 😉

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


To Top