Jazz

Les Mormons couvrent leurs arrières : Trey Burke et Rudy Gobert prolongés par le Jazz

Deux jours avant le début tant attendu de cette nouvelle saison NBA. Chaque franchise fignole son effectif en vue de jouer le titre pour certains ou le premier choix de Draft pour d’autres. Le Jazz ne déroge pas à la règle, et même s’il devrait opter pour la seconde solution, il solidifie sa jeune base pour connaitre des jours meilleurs ensuite.

C’est pour cette raison bien précise que les mormons ont d’ores et déjà annoncé que leurs rookies Trey Burke et Rudy Gobert continueront l’aventure à Utah, et ce jusqu’en 2016, puisque leurs options d’équipe respectives seront exercées.

Trey Burke, drafté en 9ème position en 2013 par Minnesota avant d’être directement envoyé chez le Jazz aura terminé 3ème à la course au trophée du Rookie Of The Year du haut de ses 12.8 points, 3 rebonds et 5.7 passes par match. Il aura même gagné le Skills Challenge du All-Star Week-End en compagnie de Michael Carter-Williams. Fer de lance de la jeune garde montante du Jazz, Burke aura bien aidé son équipe à son retour de blessure, et la réussite de son équipe dépendra encore une fois, beaucoup de ses performances.

En ce qui concerne l’incroyable, le seul, l’unique, le vrai : Rudy Gobert, il continuera également à Salt Lake City, auteur d’une très belle Coupe du Monde récompensée par une médaille de bronze avec la France, le 27ème choix de la Draft 2013, sélectionné par Denver et aussi balancé au Jazz directement après aura attiré l’attention de sa franchise : sa défense et ses rebonds vont assurément servir à Utah. Et ses 2.3 points et 3.4 rebonds de moyenne lors de sa saison rookie ne reflètent absolument pas son nouvel apport sur le parquet. Sa Summer League, également réussie avec 11.8 points, 9.8 rebonds et 2.5 contres nous ont donné envie de lui demander son short, mais finalement, on avait assez de pantalons, donc ça va.

Forcément, cela ne reste toujours pas très folichon pour le Jazz d’Utah qui attend encore de retrouver ne serait-ce qu’une fraction de sa gloire passée. Mais les Mormons ont des jeunes qui apprennent dans l’ombre et qui leur permettent d’envisager un avenir plus ensoleillé. En attendant la Draft 2015, il faudra surveiller ces joueurs-là.

source image : NBA.com

source texte : Inside Hoops

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top