Lakers

Equipe de légende : pour Robert Horry, les Lakers de 2001 étaient la meilleure des trois équipes du Three-Peat

Membre des Lakers de 1996 à 2003, Robert Horry aura joué un rôle essentiel dans le Three-Peat des Lakers au début des années 2000. Selon lui, c’est l’équipe de 2001 qui était la meilleure de toutes, elle qui a remporté un titre en finissant avec un incroyable bilan de 15-1 en PlayOffs.

Au début des années 2000, la dynastie Lakers avait pris le pouvoir en NBA. Avec son innarêtable duo Shaquille O’Neal-Kobe Bryant, Los Angeles avait réussi l’exploit rarissime de remporter trois titres consécutifs (en 2000, 2001 et 2002). Robert Horry, membre des Lakers et clutch shooteur numéro 1 de la franchise californienne à cette époque là, s’est exprimé sur le sujet.

Interviewé par TimeWarner Cable SportsNet, Big Shot Rob a déclaré que l’équipe de la saison 2000-2001 était probablement la meilleure des trois :

L’équipe de 2001 était probablement la meilleure. Nous avons fini avec un bilan de 15-1 en PlayOffs, ce que personne n’arrivera à réaliser dans le futur. Vous auriez dû nous voir dans le vestiaire après notre défaite contre les Philadelphia 76ers, nous étions tellement déçus. Nous étions blessés de ne pas avoir réussi à sweeper tout le monde, car c’était notre but.

Cette année là, les Lakers avaient réalisé une saison régulière en demi-teinte, avant d’écraser tout le monde en PlayOffs. Portland avait été sweepé au premier tour, tout comme Sacramento et San Antonio par la suite. Seuls les 76ers avaient réussi à remporter un match contre Los Angeles. C’était le Game 1 des Finales, où Allen Iverson avait réalisé la plus belle performance de sa carrière (48 points), ponctuée par le crossover désormais légendaire sur Tyronn Lue.

Voici une infographie retraçant les trois saisons des Lakers, PlayOffs inclus :

Sans titre

Les ratings offensifs et défensifs correspondent aux nombres de points marqués/encaissés sur 100 possessions. Statistiquement, l’équipe de 2001 étaient la moins bonne des trois en saison régulière, surtout au niveau défensif. Par contre, en PlayOffs, ce fut une boucherie totale. Jamais les Lakers n’avaient paru aussi dominants sous l’époque Shaq-Kobe-Jackson, que ce soit en attaque ou en défense. O’Neal était toujours aussi inarrêtable dans la raquette, alors que Bryant était tout simplement sur une autre planète. Vous ajoutez à cela les rôles players que l’on connait (Robert Horry, Derek Fisher, Rick Fox…), et vous obtenez l’une des équipes les plus impressionnantes de l’histoire de la NBA.

15-1 en PlayOffs, c’est tout simplement monstrueux, et on n’est pas prêt de revoir un tel carnage. Cependant, les regrets seront éternels pour cette équipe qui est passée à deux doigts de réaliser l’impossible.

Source : SB Nation | Source image : derekfisher6.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top