Suns

Il recherche encore Stoudemire : Anthony Tolliver à Phoenix pour deux ans

Anthony Tolliver – qui était agent libre après avoir passé la dernière saison à Charlotte – s’est mis d’accord avec les Suns sur un contrat de deux ans pour 6 millions de dollars. Un renfort de plus pour le banc de Phoenix.

Tolliver (29 ans) est un ailier, un vrai combo qui peut jouer aussi bien poste 3 que poste 4 et qui apporte sa bonne qualité de tir derrière l’arc en attaque. Il a un profil similaire à celui de Channing Frye même s’il est moins grand en taille et un peu plus mobile. L’an passé à Charlotte, Tolliver a tourné à un peu plus de 41% à 3 points. Avec le style de jeu des Suns, il aura des tirs ouverts, s’il les met, son nouveau coach, Jeff Hornacek sera satisfait. En tous cas, le joueur a l’air absolument ravi de cet accord et il ne s’en cache pas :

« C’est une superbe opportunité pour moi. Je me suis retrouvé agent libre et ça s’est parfaitement passé quand Phoenix a contacté mon agent. Avec ce superbe noyau de jeunes joueurs et le respect que j’ai puor Ryan (McDonough), Jeff Hornacek et toute la franchise, c’est la situation parfaite pour moi. Je veux jouer avec ces gars et aider de n’importe quelle manière. »

Et il a l’air confiant sur le fait qu’il va s’adapter rapidement :

« Les Suns sont une équipe « up-tempo » et quand j’étais à Golden State, nous jouions dans un style similaire. […] Je peux jouer 3 également mais ma position naturelleest en 4, pour prendre des rebonds et planter des tirs ouverts. Les Suns ont été clairs avec moi sur le fait que je venais pour jouer en poste 4. Phoenix est une superbe ville, parfaite pour la famille. »

Tolliver au poste 4 très bien. C’est logique étant donné le départ de Channing Frye et vu que le poste 3 est déjà occupé par P.J.Tucker qui aura derrière lui le rookie T.J. Warren ainsi qu’éventuellement Gerald Green. Hornacek a-t-il l’intention de faire jouer Anthony Tolliver titulaire en ailier fort dans un rôle de « stretch-four » ou compte-t-il titulariser Markieff Morris qui aura une présence intérieure plus prononcée tout en étant capable de shooter à 3 points ? Quelque soit l’option choisie, la répartition du temps de jeu sera vraisemblablement sensiblement la même que l’an dernier avec Frye, c’est à dire : des minutes à peu près équivalentes entre les frères Mo-Mo, Miles Plumlee et donc Anthony Tolliver…

Avec cette arrivée qui ne casse pas des briques mais ne casse pas non plus la tirelire, les Suns renforce un peu leur rotation avec un joueur qui s’adaptera certainement facilement et ils gardent de la felxibilité en cas d’opportunité à saisir.

Source : Real GM

Source image : basketballwallpapers.com

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top