Pacers

Vous voulez devenir bon au basket ? Faites comme Roy Hibbert : allez pêcher avec Paul George

Si Roy Hibbert aura été tout simplement mauvais sur les deux derniers mois, le Game 2 des Pacers contre les Wizards de Washington nous a rappelé à tous que cette espèce de grande tige était quand même plutôt talentueuse, au point d’être tout de même un double All-Star.

Après avoir signé un zéro pointé aux rebonds et au points lors du premier match de la série, l’ancien pivot de Georgetown s’est réveillé lors du game suivant en compilant 28 points (ce qu’il n’avait pas fait depuis plus de 2 mois) et 9 rebonds, il révèle ensuite le secret de cette excellente prestation enfin à la hauteur du talent du bonhomme, qui ne serait autre qu’une… partie de pêche avec ses coéquipiers, initiée par Paul George.

« Hier, après l’entrainement, il [Paul George] m’a invité sur son bateau, et on a pêché pendant deux bonnes heures, nous n’avons même pas parlé de basket, nous avons simplement pris du bon temps. J’ai pu lui expliquer ma vision de certaines choses et il m’a écouté, je suis content de voir que c’est quelqu’un sur qui je peux m’appuyer. C’est vraiment un super coéquipier, et je le remercie car il n’était pas obligé d’en faire autant. »

Paul George avait d’ailleurs posté une photo de cette partie de pêche sur son compte Instagram accompagnée d’un petit message pour faire taire toutes les critiques qui s’abattaient sur les Pacers et leur manque de cohésion d’équipe dans la dernière ligne droite, George Hill était également présent.

George Hibbert Peche

Message George

« Ces rumeurs doivent cesser ! C’est de l’histoire ancienne et ceux qui croient ça sont des ignorants #Frères »

Cette résurrection de Roy Hibbert aura coïncidé avec le renvoi d’Andrew Bynum après 2 matches à Indiana, il faut tout de même préciser que le joueur de bowling le plus célèbre de la NBA est connu pour mettre le souk partout ou il passe, et le front-office des Pacers l’a vite compris.

« C’est bizarre, mais à chaque fois que Bynum passe dans une équipe, il y a des tensions internes et des problèmes dans le jeu de l’équipe. On ne peut pas blâmer simplement Andrew pour avoir nui aux performances d’Hibbert, mais regardez bien les Lakers, les Sixers, les Cavaliers, et maintenant les Pacers, toutes ont connu des difficultés pendant le passage de Bynum, ce joueur fait plus de ravages sur son passage que Godzilla » – analyse Mat Moore

Peu importe ce qui aura motivé Roy Hibbert, mais son bon match pourrait bien relancer la machine pour de bon, que ce soit grâce au renvoi de Bynum, ou juste parce qu’il a été faire de la pêche, alors qu’il aurait pu aussi tout simplement la poser…

source image : Sixth Man Journal
source texte : Bleacher Report

Cliquez pour commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



To Top